28.03.2017, 01:16

Graham rend hommage au Nose art et aux pin-up

Abonnés
chargement
Eric Loth, propriétaire de Graham. La marque joue avec le Nose art  et les peintures de pin-up sur les nez d’avions.

 28.03.2017, 01:16 Graham rend hommage au Nose art et aux pin-up

ART Quand les dessins sur les nez d’avions se retrouvent sur les cadrans de la marque d’origine anglaise.

«L’endroit est bien, l’environnement positif. Il faut voir si ça se concrétise», confie Eric Loth, propriétaire et fondateur de la marque Graham, d’origine anglaise et basée à La Chaux-de-Fonds. Après six ans d’absence, la société est de retour au sein de Baselworld.

«Nous avons un peu remanié notre stratégie par rapport aux besoins. Le marché est sauvage aujourd’hui. Nous...

«L’endroit est bien, l’environnement positif. Il faut voir si ça se concrétise», confie Eric Loth, propriétaire et fondateur de la marque Graham, d’origine anglaise et basée à La Chaux-de-Fonds. Après six ans d’absence, la société est de retour au sein de Baselworld.

«Nous avons un peu remanié notre stratégie par rapport aux besoins. Le marché est sauvage aujourd’hui. Nous avons grandi. J’ai un directeur général. Nous travaillons sur l’avenir. Les produits, c’est bien. Mais il faut une équipe derrière.» Bon an, mal an, Graham produit entre 5000 et 7000 pièces.

Cette année, la marque rend hommage au Nose art. «Un courant artistique des années 1940. Des cartoons et des pin-up sur le nez des avions durant la Deuxième Guerre mondiale. De la pop culture américaine et britannique», relève Jessica Jacquot, directrice de communication.

Quatre femmes

Quatre pin-up prennent place sur le cadran d’un modèle Chronofighter, la pièce emblématique de Graham avec son levier, ses poussoirs et sa couronne à 9 heures. «Elles ont toutes un petit nom. Chacun peut choisir celle qu’il veut. Il y a deux rousses (réd: Anna et Lilly, Sally est blonde, Nina noiraude). C’est très anglais. C’est une combinaison assez inédite», précise-t-elle. «Ça répond à des codes précis. Tout a été redessiné à l’interne.»

Ce modèle Chronofighter est une reprise d’une ligne produite il y a 15 ans. Les quatre pièces sont limitées à chacune 100 pièces, vendues à un prix de 4950 fr. dad


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top