02.02.2017, 00:01  

Le rappeur Booba devient l’ami de Corum

chargement
Booba, rappeur français, mais aussi homme d’affaires.

HORLOGERIE - La marque parle d’une personnalité adorable, et non sulfureuse.

Les fans de Booba ont eu la nouvelle en primeur via un «teaser» (clin d’œil en quelque sorte) sur Instagram. Le rappeur français a conclu la semaine dernière un contrat de partenariat avec la marque horlogère chaux-de-fonnière Corum. Le chanteur aux huit disques d’or participera à la création d’une collection limitée, avec son nom au dos de la boîte.

«Personnalité sulfureuse? Tout cela n’est que du théâtre comme le catch», répond le directeur marketing de Corum, Frédéric Layani, lorsque l’on évoque les bagarres, insultes et autre jet de bouteille qui émaillent la carrière du rappeur aujourd’hui quadragénaire. Celui-ci passe pour l’un des meilleurs de sa génération. Booba a même eu l’honneur de la «Nouvelle Revue française» en 2003, qui l’aurait assimilé à un successeur de l’écrivain controversé Louis-Ferdinand Céline (1894-1961), pour son usage (plus ou moins) littéraire de la langue parlée.

«Booba est une personnalité adorable, posée et très pro», poursuit Frédéric Layani. Ce qui a intéressé Corum, c’est aussi le côté businessman de Booba, qui a lancé parallèlement sa marque de vêtements streetwear, son parfum, un site web, une chaîne de TV... «On lui proposera des design de montres et lui aussi dans un esprit d’échange.»

Booba rejoint le club des amis de la marque chaux-de-fonnière qui, depuis l’arrivée du nouveau CEO Davide Traxler en septembre 2015, revisitent la gamme Bubble (bulle) en y mettant chacun leur patte. Des ambassadeurs? «Non, ce ne sont pas des têtes connues avec une de nos montres au poignet, ils développent vraiment avec nous des nouveaux designs», explique Marie-Alexandrine Leibowitch, directrice des relations publiques de Corum.

Parmi les amis de Corum, on compte déjà les photographes Dani Olivier, connu pour ses nus abstraits, la portraitiste Juliette Jourdain, le DJ et producteur américain d’origine japonaise Steve Oaky, ou encore l’acteur italo-américain Antonio Sabato Junior. Pour la petite histoire, ce dernier a soutenu en 2016 la campagne de Donald Trump, qualifiant accessoirement BarackObama de «musulman»... ron

Source sur les artistes cités: Wikipédia


  Vous devez être identifié pour consulter cet article

Top