08.07.2017, 00:01  

Cartes redistribuées pour le réseau ferroviaire suisse

Abonnés
chargement
L’entreprise saint-galloise SOB exploitera, notamment, le tracé panoramique du Gothard.

 08.07.2017, 00:01   Cartes redistribuées pour le réseau ferroviaire suisse

Par Ariane Gigon

RAIL - Dans un contexte de renouvellement des concessions, la compagnie SOB a annoncé hier qu’elle exploiterait la ligne de faîte du Gothard.

Les CFF et la compagnie SOB (Schweizerische Südostbahn) ont conclu hier un accord sur l’exploitation conjointe de deux lignes. L’entreprise saint-galloise exploitera le tracé panoramique du Gothard et le tronçon Berne-Zurich-Coire, dès 2020. Cette collaboration s’inscrit dans le cadre du renouvellement des concessions pour le trafic grandes lignes (TGL).

Grâce à cet accord, qui doit encore recevoir l’aval de l’Office...

Les CFF et la compagnie SOB (Schweizerische Südostbahn) ont conclu hier un accord sur l’exploitation conjointe de deux lignes. L’entreprise saint-galloise exploitera le tracé panoramique du Gothard et le tronçon Berne-Zurich-Coire, dès 2020. Cette collaboration s’inscrit dans le cadre du renouvellement des concessions pour le trafic grandes lignes (TGL).

Grâce à cet accord, qui doit encore recevoir l’aval de l’Office fédéral des transports (OFT), les amateurs pourront à nouveau emprunter la ligne de faîte du Gothard dans des trains plus confortables, avec restauration, que ceux proposés actuellement par les CFF. Vélos et skis devraient trouver suffisamment de place. C’est ce qu’a laissé entrevoir, hier, Thomas Küchler, le directeur général de la compagnie SOB. Comme sur la ligne Berne-Zurich-Coire, les trains de la SOB porteront aussi le logo des CFF.

«Des compromis»

«Grâce aux synergies, que ce soit dans la gestion du personnel ou du matériel, nous ferons des économies et serons plus efficaces», ont promis, en substance, les patrons des deux entreprises. Pour Andreas Meyer (CFF), «un réseau aussi dense et aussi utilisé que celui du chemin de fer suisse ne peut pas se passer de coopérations».

«Nous avons fait des compromis», a précisé Thomas Küchler. «Nous avons renoncé à briguer la ligne Zurich-Winterthour-St-Gall, que nous visions, pour nous concentrer sur Berne-Zurich-Coire.» Jeannine Pilloud, responsable du secteur voyageurs des CFF, a rappelé que «l’instauration de lignes directes augmente toujours la fréquentation». Pour le Gothard, depuis l’inauguration du nouveau tunnel, de nombreux voyageurs se plaignent de devoir changer à Erstfeld. Ce ne sera plus nécessaire, avec le projet de collaboration CFF-SOB.

Si elle est accordée, la concession sera au nom des CFF. Le patron de la SOB espère toutefois y gagner notamment grâce au fait que sa compagnie «se fera un nom sur le plan national». Les détails du dédommagement financier que lui accorderont les CFF seront négociés ultérieurement.

Depuis 2004, les CFF, qui avaient repris des tronçons de la compagnie BLS en échange du RER bernois, sont les seuls exploitants du TGL en Suisse, qui passe pour être le seul secteur rentable sur le rail. La concession arrive à échéance le 9 décembre prochain, sauf pour quelques tracés sur lesquels le matériel roulant a été renouvelé.

Dures négociations

Dans un premier temps, l’OFT a tenté d’obtenir une solution consensuelle entre les trois principales compagnies, CFF, BLS et SOB. Cela aurait été plus simple et aurait évité de devoir désigner des perdants et des gagnants, glisse un connaisseur du dossier. Mais les discussions n’ont pas abouti. Les compagnies devront donc briguer une concession individuellement, ou ensemble.

Andreas Meyer a du reste précisé hier que les CFF étaient toujours en pourparlers avec BLS, mais que «les négociations n’étaient pas simples». L’entreprise bernoise confirme la tenue de discussions. Mais, contrairement à la SOB, BLS vise «l’obtention d’une concession en notre nom propre», précise le porte-parole Matthias Abplanalp. Divers médias alémaniques ont déjà fait état des vues de BLS sur les lignes Interregio entre Berne et Zurich.

Un guide pour y voir clair

Quant à l’OFT, il a salué, hier, «l’amélioration significative de l’offre promise par l’accord entre les CFF et la SOB pour les clients du rail, en l’occurrence sur la ligne de faîte du Gothard», a réagi la porte-parole Florence Pictet. «Nous espérons», a-t-elle ajouté, «que les autres discussions en cours conduiront à un accord sous une forme appropriée.»

L’OFT a par ailleurs élaboré un guide pour clarifier le concept de grandes lignes, car, au fil des années, une certaine confusion s’est installée autour des appellations. Selon les critères qu’il décrit, la ligne La Chaux-de-Fonds – Sonceboz – Bienne devrait relever désormais du trafic régional. Mais, Berne – Neuchâtel – La Chaux-de-Fonds devrait changer de catégorie, dans l’autre sens. Ce processus est indépendant du renouvellement de la concession pour les grandes lignes, pour lequel le délai de dépôt des candidatures est le 9 septembre.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top