13.07.2017, 00:01  

Spidey, l’éternel retour du héros

Abonnés
chargement
1/2  

 13.07.2017, 00:01   Spidey, l’éternel retour du héros

Par Olivier Wyser

CINÉMA - Avec «Spider-Man: Homecoming», sur les écrans dès cette semaine, le plus célèbre et adulé des super-héros costumés intègre enfin l’univers Marvel.

C’est fou ce qu’ils manquent d’imagination ces Américains! Il faut toujours qu’ils nous racontent les mêmes histoires, encore et encore, avec leurs remakes et leurs reboots. Prenez Spidey, il revient sur les écrans cette semaine dans «Spider-Man: Homecoming». Ce long-métrage signé Jon Watts marque le quatrième retour de l’homme-araignée au cinéma!

Ce qui à travers nos yeux européens pourrait...

C’est fou ce qu’ils manquent d’imagination ces Américains! Il faut toujours qu’ils nous racontent les mêmes histoires, encore et encore, avec leurs remakes et leurs reboots. Prenez Spidey, il revient sur les écrans cette semaine dans «Spider-Man: Homecoming». Ce long-métrage signé Jon Watts marque le quatrième retour de l’homme-araignée au cinéma!

Ce qui à travers nos yeux européens pourrait s’apparenter à une panne d’inspiration des scénaristes hollywoodiens est perçu de manière totalement différente outre-Atlantique. «Les remakes, reboots et autres crossovers font partie de l’ADN des comic books américains. Ces derniers ont constitué un univers très complexe. On peut parler d’une mythologie. Et ces histoires peuvent être racontées à de multiples reprises, sous différents angles et par différentes personnes, tout comme les mythes grecs», explique Marc Atallah, maître d’enseignement et de recherche à l’Université de Lausanne, spécialiste de la littérature contemporaine et de la science-fiction et directeur de la Maison d’ailleurs, à Yverdon.

Et parmi la multitude de super-héros costumés, capés ou cagoulés il y en a un qui surclasse tous les autres en termes de popularité. Nous avons dressé la liste des cinq raisons qui font de Spider-Man/Peter Parker le plus attachant et le plus apprécié des héros.

1 Il est le plus humain des super-héros

«Spider-Man/Peter Parker n’a jamais assez d’argent. Il est submergé par ses problèmes personnels, et le monde n’apprécie pas son travail: Les gens ne lui font pas confiance. Bref, il est comme vous et moi», avance Stan Lee, créateur du tisseur, en 1962, pour expliquer pourquoi son personnage est si apprécié. «Peter Parker est l’archétype de l’adolescent un peu handicapé social et maladroit avec les filles. Il va se transformer en héros. Ce personnage exprime la tourmente par laquelle nous passons tous à cet âge. Cela explique en grande partie son succès», analyse Marc Atallah.

2 Sa naissance est des plus dramatique

Les comics ont toujours été le reflet des peurs de leur époque. Dans les années 1930, Superman représentait l’homme amélioré par la science. Dans les années 1960, Peter Parker devient Spider-Man en se faisant mordre par une araignée radioactive. En 2002, Sam Raimi adapte au cinéma un tisseur qui tire ses pouvoirs d’une araignée génétiquement modifiée, afin de mieux coller aux questionnements scientifiques de la société. Parmi la cohorte de super-héros, Spider-Man est probablement celui dont la naissance est la plus dramatique.

3 Ses ennemis sont les plus fascinants

A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire, nous enseigne Pierre Corneille. Spider-Man peut compter sur une pléiade d’ennemis tous plus dangereux les uns que les autres. Dès ses premières années il affronte des super-vilains charismatiques comme le Vautour, un ingénieur vengeur qui vole les riches ou le Dr. Octopus, un scientifique mégalomane équipé de bras mécaniques. Sans oublier d’autres antagonistes charismatiques tels que le Bouffon vert, Electro, Mysterio ou Wilson Fisk, le caïd de la pègre. Au cours des années 1980 et 1990, les ennemis de l’araignée vont gagner en profondeur psychologique, notamment le double maléfique de Spider-Man, Venom, ou son alter ego psychopathe Carnage.

4 Il est bavard et a le sens de l’humour

Si Batman est ténébreux et si Superman est droit dans ses bottes, Spidey, lui, ne manque pas une occasion de lancer une bonne blague à ses opposants. Ce tempérament verbeux en fait un héros sympathique qui ne se prend pas trop au sérieux. D’autres personnages récurrents dans la BD et dans les films possèdent un caractère similaire, notamment J. Jonah Jameson, le colérique rédacteur en chef du tabloïd new yorkais «Daily Bugle».

5 Il est le super-héros le plus profitable

De tous les super-héros de l’univers Marvel, Spider-Man est le plus rentable. En 2013, Marvel a réalisé un chiffre d’affaires de 1,3 milliard de dollars uniquement sur les produits dérivés du tisseur. C’est trois fois plus que les produits portant le sceau des Avengers. Il n’est pas étonnant qu’il revienne sur les écrans en 2017. la liberté

Tout sur l’univers marvel

Pour fêter les 75 ans de Marvel, l’éditeur Taschen, a publié un ouvrage colossal de 712 pages retraçant l’histoire de la maison d’édition depuis sa création en 1939. Dans «Marvel: from the Golden Age to the Silver Screen», les amateurs de super-héros costumés trouveront une description exhaustive de la mythologie tentaculaire crée par Marvel. L’ouvrage propose en outre plus de 2000 illustrations signées par les plus grands dessinateurs de comics: Jack Kirby, John Romita, Steve Ditko, John Buscema, etc. L’auteur de ce recueil gargantuesque, Roy Thomas – célèbre scénariste de bandes dessinées – a également eu l’excellente idée d’inclure une table du temps dépliable offrant en un coup d’œil la chronologie de l’univers Marvel. Ce beau livre brosse également le portrait de près de 300 illustrateurs, scénaristes et éditeurs.

l’encyclopédie du tisseur

S’il y a un ouvrage de référence sur Spider-Man, c’est bien «L’encyclopédie de l’araignée», de Tom DeFalco. Ce dernier connaît bien l’univers du tisseur puisqu’il officie comme scénariste chez Marvel depuis les années 1980. L’ouvrage, publié pour la première fois en 2001 et régulièrement remis à jour depuis lors, est en outre préfacé par Stan Lee, cocréateur de Spider-Man, avec Steve Ditko, en 1962. Cette encyclopédie grand format de 168 pages est une mine d’information pour qui souhaite se familiariser avec l’homme araignée. Tous les aspects de la vie de Peter Parker sont détaillés: ses origines, ses super pouvoirs, ses différents costumes, sa famille, ses petites amies et surtout ses ennemis. Les illustrations sont signées Steve Ditko, Todd McFarlane ou encore John Romita Senior.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top