16.03.2017, 11:03  

Dormir à deux pourrait être mauvais pour la qualité de votre sommeil

chargement
Le partage du lit gène l’endormissement, provoque des réveils nocturnes ou tient trop chaud à l’un ou à l’autre. (illustration)

 16.03.2017, 11:03   Dormir à deux pourrait être mauvais pour la qualité de votre sommeil

Santé - A l'occasion de la Journée du sommeil qui aura lieu ce samedi en Suisse, une étude française a fait la lumière sur certaines habitudes quand il s'agit de dormir. Les résultats montrent notamment que dormir en couple serait moins réparateur.

Domir en couple est probablement utile pour se réchauffer durant les nuits d'hiver. Mais partager son lit ne présente pas que des avantages et serait même contre indiqué pour avoir un sommeil réparateur. C'est en tout cas ce que laisse entendre une enquête française dévoilée à l'occasion de la Journée du sommeil, qui aura lieu ce samedi en Suisse. 

Si de nombreuses personnes interrogées disent que dormir en couple est un plaisir et présente un aspect rassurant, le partage de la couche est souvent synonyme de désagréments, rapporte France Soir. Il gène l'endormissement dans 12% des cas, provoque des réveils nocturnes dans 13% des situations ou donne parfois trop chaud (10%).

 

Vers la solution "chambre à part"

Parmi les principales causes de gène se trouvent les mouvements de l'autre. Pendant la nuit, une personne effectue 40 à 60 mouvements, ce qui gène le partenaire. Autre aspect particulièrement ennuyant: les ronflements ou respirations bruyantes de son conjoint. Sans oublier les allers et venues du partenaire, que cela soit au milieu de la nuit pour aller aux toilettes, ou le matin si les réveils ne se font pas à la même heure.

Pour retrouver une meilleure qualité de sommeil, un tiers de sondés déclare faire chambre à part. Un art de dormir qui pourrait séduire de plus en plus de personnes car il permettrait également de raviver le désir au sein du couple.

 


À lire aussi...

NeurosciencesNotre sommeil oscille entre récupération et vigileance toutes les 25 secondesNotre sommeil oscille entre récupération et vigileance toutes les 25 secondes

SommeilSommeil: les Suisses dorment en moyenne 7h55 par nuitSommeil: les Suisses dorment en moyenne 7h55 par nuit

Drame conjugal15 ans de prison pour avoir assassiné sa femme pendant son sommeil15 ans de prison pour avoir assassiné sa femme pendant son sommeil

Top