04.05.2017, 18:00  

Recherche: la taille du foie des souris change entre le jour et la nuit, et c'est aussi vrai chez les humains

chargement
Le phénomène, avéré chez les souris de laboratoire, est probablement aussi présent chez l'homme.

étonnant - Quand une souris se nourrit et est active, son foie grossit. Sa taille se réduit ensuite quand elle se repose, généralement durant la journée. Des chercheurs de l'université de Genève estiment qu'il ne peut pas en être autrement chez l'être humain.

La taille du foie de la souris n'est pas constante au cours de la journée. L'organe change de volume en fonction des cycles d'alimentation et de jeûne du rongeur. Chez l'être humain, un même phénomène existe aussi, très probablement.

Cette découverte a été faite par des biologistes de l'Université de Genève (UNIGE), en collaboration avec des scientifiques du Nestlé Institut of Health Sciences (NIHS) et de l'Université de Lausanne (UNIL). Leurs travaux ont été publiés jeudi dans la revue spécialisée Cell.

Les chercheurs ont montré chez la souris que la taille du foie augmente de près de moitié pour revenir à son niveau initial selon les phases d'activité et de repos, a fait savoir l'UNIGE dans un communiqué. Les biologistes sont parvenus à expliquer les mécanismes de cette adaptation.

 

Les cellules grossissent

En fait, la taille d'une cellule du foie oscille de concert avec le nombre de ribosomes que la cellule fabrique. Les ribosomes sont chargés de produire les protéines nécessaires aux différentes fonctions hépatiques. Lorsque la souris est active et se nourrit, le volume du foie augmente, car les cellules de l'organe grossissent.

Comme les souris se reposent la journée, leur foie atteint sa taille la plus grande en fin de nuit. Les chercheurs ont aussi fait une autre découverte. Ils ont remarqué que les variations étaient également dépendantes du cycle biologique de la souris, de son horloge circadienne, qui est réglée sur une période de 24 heures.

Lorsque les souris sont alimentées pendant la journée, c'est-à-dire à l'encontre de leur rythme naturel, elles ont un foie dont la taille demeure pratiquement stable entre le jour et la nuit. Un constat qui s'explique car le contenu en ribosomes et en protéines des hépatocytes ne varie quasiment pas non plus.

 

Travail de nuit pas sans conséquence

Le foie humain fonctionne apparemment de façon similaire au foie de la souris. Un dérèglement de l'horloge circadienne, en raison du travail de nuit, d'horaires alternés ou de voyages internationaux fréquents, aura donc probablement des répercussions importantes sur les fonctions hépatiques, a relevé l'UNIGE.

ATS

À lire aussi...


BotoxBotox sans expérience sur les animaux grâce à des chercheurs de l'Université de BerneBotox sans expérience sur les animaux grâce à des chercheurs de l'Université de Berne

SciencesCombien de litres d'urine dans les piscines publiques? Des chercheurs révèlent la véritéCombien de litres d'urine dans les piscines publiques? Des chercheurs révèlent la vérité

rechercheCancer: des chercheurs de l'université de Berne découvrent un anticorps qui freine la leucémieCancer: des chercheurs de l'université de Berne découvrent un anticorps qui freine la leucémie

Top