11.08.2017, 00:01  

Des migrants jetés à la mer

Abonnés
chargement

 11.08.2017, 00:01   Des migrants jetés à la mer

Par Ats

Environ 300 Africains ont été intentionnellement jetés à la mer en 24h par des passeurs au large du Yémen, dont des dizaines sont morts ou portés disparus. Ce nouveau drame illustre le traitement inhumain dont sont victimes des migrants en quête d’une vie meilleure.

Hier, au moins six migrants sont morts et 13 portés disparus au large de la...

Environ 300 Africains ont été intentionnellement jetés à la mer en 24h par des passeurs au large du Yémen, dont des dizaines sont morts ou portés disparus. Ce nouveau drame illustre le traitement inhumain dont sont victimes des migrants en quête d’une vie meilleure.

Hier, au moins six migrants sont morts et 13 portés disparus au large de la province de Chabwa, dans le sud du Yémen, le deuxième drame du genre depuis mercredi, a indiqué une porte-parole de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) au Yémen. Selon l’OIM, au total, 180 personnes en provenance d’Ethiopie ont été jetées à la mer hier par des passeurs.

La veille, 120 migrants ont été jetés à la mer délibérément à l’approche également de la côte de Chabwa, a rappelé l’OIM. L’agence onusienne estime à une cinquantaine le nombre de victimes, dont 29 ont été découvertes dans des tombes creusées à la hâte sur la plage.

Les migrants en provenance de la Corne de l’Afrique continuent d’affluer au Yémen, qui est pourtant un pays pauvre déchiré par la guerre, avec l’espoir d’atteindre les pays du Golfe plus riches, selon l’OIM.

«Les survivants ont dit à nos collègues sur la plage que les passeurs leur avaient demandé de se jeter à la mer après avoir vu ce qui semblait être des représentants des autorités», a indiqué Laurent de Boeck, chef de mission de l’OIM. «Ils nous ont également raconté que les passeurs avaient repris la route de la Somalie pour continuer le même trafic». Ats


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top