21.03.2017, 00:01  

Ex-dirigeant croate à nouveau jugé à La Haye

Abonnés
chargement

 21.03.2017, 00:01   Ex-dirigeant croate à nouveau jugé à La Haye

Par ATS

L’ex-dirigeant des Croates de Bosnie, Jadranko Prlic, condamné en 2013 pour avoir tué et déporté des populations musulmanes pendant la guerre de Bosnie, a comparu, hier, pour son appel devant le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), à La Haye. «Je ne faisais pas partie de la chaîne de...

L’ex-dirigeant des Croates de Bosnie, Jadranko Prlic, condamné en 2013 pour avoir tué et déporté des populations musulmanes pendant la guerre de Bosnie, a comparu, hier, pour son appel devant le Tribunal pénal international pour l’ex-Yougoslavie (TPIY), à La Haye. «Je ne faisais pas partie de la chaîne de commandement» des forces croates de Bosnie, le HVO, a-t-il assuré aux cinq juges du TPIY, affirmant que les communautés avaient eu besoin de s’organiser «pour leur défense».

Avec cinq autres anciens hauts responsables militaires et politiques des Croates de Bosnie, il avait été jugé pour crimes de guerre et crimes contre l’humanité commis à l’encontre des musulmans lors de cette guerre (1992-1995), qui a fait plus de 100 000 morts et 2,2 millions de déplacés.

Arrêt en novembre

Jadranko Prlic, âgé aujourd’hui de 57 ans, avait été condamné à 25 ans de prison pour avoir forcé le transfèrement de populations musulmanes en Bosnie et avoir eu recours à des meurtres, des viols, des destructions de biens civils dans le but de créer une «grande Croatie».

«Le procès Prlic et consorts était l’un des plus compliqués et longs du tribunal», a indiqué le TPIY, mentionnant 326 témoins, 465 jours d’audience et 2600 pages du premier jugement. Il devrait rendre son arrêt en novembre 2017. ATS


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top