15.03.2017, 15:42  

Formation et emploi pâtissent du climat économique tendu

chargement
Thomas Veraguth, économiste, UBS

 15.03.2017, 15:42   Formation et emploi pâtissent du climat économique tendu

Deux enquêtes conjoncturelles menées dans le canton par la chambre du commerce et l'UBS montrent que des défis structurels aggravent les difficultés économiques. 2017 et 2018 s'annoncent difficile pour les entreprises.

Près de la moitié des entreprises sondées l'automne dernier par la Chambre neuchâteloise du commerce et de l'industrie renoncent à former des apprentis par manque de temps. Quant aux investissements prévus et aux perspectives d'engager du personnel, le tableau général posé par l'enquête montre que les entreprises sont plus nombreuses à ne pas prévoir d'engager et à renoncer à des investissements.

Quant à l'étude menée par l'UBS, elle montre que si les exportations, après une baisse en 2015, se sont redressées en 2016, c'est principalement dû aux industries pharmaceutique. Or, les fluctuations des exportations de la pharma ont peu d'incidence sur le revenu et l'emploi dans le canton.

Le taux de vacances des logements et le faible taux de croissance de la population en regard de l'ensemble de la Suisse constitue une faiblesse structurelle pour l'économie dans son ensemble, selon Thomas Veraguth, économiste à l'UBS. 

Précisions dans nos éditions payantes du jeudi 16 mars. 


Top