20.03.2017, 15:05  

Le PS neuchâtelois vise la parité des sexes au Grand Conseil

chargement
Le Parti socialiste neuchâtelois (PSN) veut davantage de femmes au Grand Conseil.

Elections cantonales - Davantage de femmes au Grand Conseil. C'est le vœu du Parti socialiste neuchâtelois (PSN). Dans ce but, il propose un système d'élections simultanées, l'une pour la moitié des sièges avec des listes féminines et l'autre avec des listes masculines.

Le Parti socialiste neuchâtelois (PSN) veut davantage de femmes au Grand Conseil. Il propose deux élections simultanées: l'une pour la moitié des sièges avec des listes ne comportant que des candidates et l'autre avec des listes ne comportant que des candidats masculins.

Ce système permettrait aussi d'éviter que des candidates ne soient repêchées au détriment des candidats, écrit le PS neuchâtelois dans sa motion publiée lundi. Le parti estime que les élues deviendraient des modèles pour les politiciennes en devenir et que cette mesure forcerait les partis à trouver des candidates féminines.

Mesures incitatives actuelles insuffisantes

Les socialistes veulent assurer pendant un certain temps, entre deux et quatre législatures, une "juste représentation" des femmes. Ils estiment que cette stratégie permettra de lancer une dynamique positive et porteuse de succès à long terme. A leurs yeux, les mesures incitatives actuelles ne sont plus suffisantes.

Depuis 1961, la représentation des femmes au Grand Conseil n'a cessé d'augmenter, passant de 3,5% en 1961 à 29,6% en 2005. Mais cette progression a été freinée net avec une chute à 27% en 2009, puis 22,6% en 2013, a relevé le PS neuchâtelois.

ATS

À lire aussi...

Cantonales 2017Le Parti socialiste neuchâtelois perplexe face aux propos du Vert Fabien FivazLe Parti socialiste neuchâtelois perplexe face aux propos du Vert Fabien Fivaz

Elections cantonalesLe Parti socialiste neuchâtelois veut une majorité de gauche au Grand ConseilLe Parti socialiste neuchâtelois veut une majorité de gauche au Grand Conseil

élections neuchâteloisesOvation debout pour les trois conseillers d'Etat socialistesOvation debout pour les trois conseillers d'Etat socialistes

Top