21.03.2017, 06:30  

Un bien maigre bilan pour les remontées mécaniques neuchâteloises

chargement
43 jours d'ouverture aux Bugnenets-Savagnières pour l'hiver 2016-2017. Ici lors du premier week-end d'ouverture à mi-janvier.

Ski alpin - La neige s'est fait discrète cette année sur les crêtes du Jura. Les stations neuchâteloises ont néanmoins pu limiter la casse, la plupart annonçant des exercices équilibrés.

Maigre bilan pour les remontées mécaniques neuchâteloises. En ne pouvant ouvrir par manque de neige durant les vacances de Noël, puis durant les relâches, les stations ont dû limiter la casse. Ce qui a généralement pu être fait grâce à un public qui a bien répondu présent lors des ouvertures.

Avec 43 jours d'ouverture, les Bugnenets-Savagnières ont tiré leur épingle du jeu. Ils font mieux que le Crêt-du-Puy (30 jours), La Vue-des-Alpes (27), la Corbatière (19) ou encore la Robella (18). Des résultats systèmatiquement plus bas que la moyenne des dix dernières années.

Au niveau financier, la plupart des responsables annoncent viser l'équilibre. Ceux qui ont dû réaliser des investissements sont par contre dans le rouge. 

Tour d'horizon à découvrir dans nos éditions de ce mardi.


Top