17.05.2017, 17:21  

Un Neuchâtelois tourne un clip de rap au Creux-du-Van

chargement
Hazad a tourné le clip de sa chanson "Tomber" au bord du précipice.

 17.05.2017, 17:21   Un Neuchâtelois tourne un clip de rap au Creux-du-Van

Musique - Hazad, un jeune neuchâtelois d'origine kurde, se lance dans la musique avec un clip de rap tourné au Creux-du-Van.

Rap et Creux-du-Van, l'association de ces deux mots peut paraître complètement invraisemblable. C'est pourtant le pari qu'a fait le Neuchâtelois Mustafa Torun, alias Hazad, pour faire connaître sa musique, mêlant rap et effet électronique, au grand public.

32'000 vues en dix jours

Tourné fin avril au Creux-du-Van, Hazad et son équipe de tournage, la société Artaban, se sont rendus aux aurores au bord du précipice pour éviter les touristes. "J'ai eu un coup de coeur pour cet endroit il y a une année et j'ai composé ma chanson "Tomber" par rapport à ce lieu", confie Hazad.

La vidéo, diffusée sur la page Facebook de l'artiste, a déjà été visionnée plus de 32'000 fois en dix jours. "C'est fou, je ne m'y attendais pas!", s'exclame le Neuchâtelois, qui tient à maîtriser sa musique de A à Z. "Je compose la musique, les paroles et effectue l'enregistrement en studio." Découvrez son clip ci-dessous.

Sortir de l'ombre après un drame

Le Neuchâtelois de 28 ans baigne dans le milieu de la musique depuis plusieurs années. "Après des études d'ingénieur son, j'ai travaillé pour plusieurs artistes de la région, dans l'ombre", explique le Neuchâtelois d'origine kurde. Une passion qu'il a toujours exercé en parallèle à son travail au sein d'une entreprise horlogère du Littoral. 

A la suite d'un décès dans sa famille fin 2016, chamboulé, le jeune homme décide dans un premier temps d'arrêter toutes ses activités en lien avec la musique avant de revenir sur sa décision en ce début d'année 2017. "J'ai ressenti le besoin de m'exprimer à travers la chanson." Hazad - nom tiré du mot kurde "azadi" signifiant liberté - décide alors de tenter sa chance en tant qu'artiste. 

Début mai, il a sorti un premier clip; d'autres devraient suivre. "Je mise sur les réseaux sociaux pour avoir un retour direct sur mon travail, ça me permet de rapidement modifier ce qui ne plaît pas. L'époque des albums est révolue. Je vais diffuser mes morceaux un par un sur la Toile. "


Top