21.04.2017, 18:12  

Bernard Beuret, un Bossu qui a bossé dur, pour et dans le monde du cheval

chargement
Bernard Beuret, dans la nature, à la porte de chez lui, à Corban, dans le Jura.

Portrait - Les 13 et 14 mai prochains, à Balstahl, dans le canton de Soleure, la Fédération suisse du franches-montagnes fêtera son 20e anniversaire. Pour Bernard Beuret, ce sera l'occasion de passer définitivement les rênes de président à son successeur. Portrait.

Bernard Beuret est né et a grandi à La Bosse. Depuis petit, ce Bossu - nom des habitants de La Bosse - a énormément bossé dans la ferme familiale. Et à l'époque, les agriculteurs effectuaient les travaux, non pas au tracteur, mais en s'aidant de leurs chevaux.

C'est ainsi, fort de cette expérience quotidienne dès l'enfance, avec les équidés, qu'il en est devenu un fin connaisseur. Pour finir, il y a huit ans, par devenir le président de la Fédération suisse du franches-montagnes (FSFM). 

Après deux mandats, à l'occasion du 20e anniversaire de la FSFM les 13 et 14 mai prochains à Balstahl (SO), il passera officiellement les rênes à Jean-Paul Gschwind. 

Avant que cette page ne se tourne, il nous dévoile les tout premiers chapitres de sa vie dans nos éditions payantes de demain, samedi. 


Top