15.07.2017, 00:01  

La Foire de Chaindon reconnue comme tradition vivante

Abonnés
chargement
La Foire de Chaindon fait officiellement partie des traditions vivantes suisses.

 15.07.2017, 00:01   La Foire de Chaindon reconnue comme tradition vivante

Par Matthieu Hofmann

RECONVILIER - La manifestation a fait son entrée mardi dans la liste du patrimoine immatériel de la Confédération.

La Foire de Chaindon est une tradition vivante, c’est ce qu’a dernièrement décidé l’Office fédéral de la culture. Ce dernier a effectivement étoffé son inventaire de 34 nouveautés, dont les braderies, présentes à La Chaux-de-Fonds et, dans le canton de Berne, à Bienne et à Moutier.

Confirmant une information parue dans le «Quotidien jurassien» de mardi, le président de la...

La Foire de Chaindon est une tradition vivante, c’est ce qu’a dernièrement décidé l’Office fédéral de la culture. Ce dernier a effectivement étoffé son inventaire de 34 nouveautés, dont les braderies, présentes à La Chaux-de-Fonds et, dans le canton de Berne, à Bienne et à Moutier.

Confirmant une information parue dans le «Quotidien jurassien» de mardi, le président de la Foire de Chaindon, Ervin Grünenwald, ne cache pas son contentement. «C’est une nouvelle fantastique, nous en sommes fiers», lâche-t-il avant de rappeler que la même reconnaissance, par le canton de Berne, avait été annoncée ce printemps.

Davantage de visibilité

«Cela ne nous amènera rien, directement, au niveau financier», indique cependant le président. En effet, devenir une tradition vivante ne donne pas droit à des subventions. «Mais cela souligne le travail exceptionnel de tous ceux qui font exister la manifestation. Bien entendu, c’est également un avantage au niveau de la visibilité.» Aussi, le président note que cette reconnaissance ne peut être qu’un atout dans la recherche de ce qu’il qualifie de «gros sponsors».

Devenir une tradition vivante ne tombe évidemment pas du ciel, Ervin Grünenwald indique que la Foire de Chaindon a fait acte de candidature l’an dernier et a notamment dû présenter un dossier afin de séduire l’office.

La foire et la fondue

Les animaux, c’est ce qui fait la force principale de la Foire de Chaindon pour son président. Et d’annoncer que le Prix des cloches allait faire son retour lors de la prochaine édition. Il s’agira donc de récompenser ceux qui auront amené le plus de vaches et le plus de chevaux.

Enfin, Ervin Grünenwald compare la Foire de Chaindon à la fondue, qui fait elle aussi partie des traditions vivantes. «Le caquelon est le champ de foire avec les animaux et tout le monde peut venir autour passer un bon moment», image-t-il. Matthieu Hofmann


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top