19.03.2017, 20:16  

Peintre et auteure reconnus, René Myrha et Rose-Marie Pagnard se dévoilent autrement à leur domicile des Breuleux

chargement
Rene Myrha et Rose-Marie Pagnard, au sein de l'atelier de création, sis côté nord.

Vie d'artistes - Installés aux Franches-Montagnes depuis plus de trente ans, René Myrha et Rose-Marie Pagnard se sont livrés à une forme d'introspection.

Myhra, c'est le nom d'une rue de Paris chargée de mémoire, mais aussi le pseudonyme d'un peintre jurassien polymorphe, établi aux Breuleux depuis plus de trente ans. Sous son patronyme officiel de Pagnard, on connaît surtout son épouse Rose-Marie, écrivain reconnue, auteure d'une douzaine de romans et de critiques littéraires. Au Musée jurassien des arts de Moutier, dès le 26 mars, une rétrospective inédite saluera les sources imaginaires intarissables de René Myrha. Un événement assorti d'une publication, justement cosignée de la plume de Rose-Marie Pagnard.
A quelques jours du vernissage, ce couple inventif nous a ouvert sa porte.

Suite dans nos éditions payantes de ce jour.


Top