05.05.2017, 00:01  

La Trotteuse devient «trait d’union»

Abonnés
chargement
1/2  

 05.05.2017, 00:01   La Trotteuse devient «trait d’union»

CORRIDA - Un 15 km entre Le Locle et La Chaux-de-Fonds pour la 10e édition.

C’était presque couru d’avance: le 9 décembre, la Trotteuse se déclinera aussi en une course en ligne entre Le Locle et La Chaux-de-Fonds, sur 15 kilomètres. Les organisateurs l’ont confirmé hier lors de la présentation de la 10e édition. Ceux qui n’en avaient pas assez avec la corrida en auront donc plein les «baguettes», cette fois-ci!

«On attend entre...

C’était presque couru d’avance: le 9 décembre, la Trotteuse se déclinera aussi en une course en ligne entre Le Locle et La Chaux-de-Fonds, sur 15 kilomètres. Les organisateurs l’ont confirmé hier lors de la présentation de la 10e édition. Ceux qui n’en avaient pas assez avec la corrida en auront donc plein les «baguettes», cette fois-ci!

«On attend entre 300 et 500 participants sur cette distance», a estimé Alexandre Houlmann, coprésident de la manifestation. Le départ de ce parcours anniversaire et inédit (lire encadré à droite) se fera devant le siège de l’entreprise Tissot, clin d’œil appuyé au principal et fidèle sponsor de l’épreuve.

La traditionnelle course en boucles dans les rues de La Chaux-de-Fonds, qui a attiré 3000 participants l’an dernier, continuera évidemment d’avoir lieu, sous la neige ou pas, et déguisé ou pas. Le tracé de la boucle a d’ailleurs été rallongé jusqu’à la place des Forains et traversera les Marronniers, les Six-Pompes et la place du Marché. Trois tours et 7,8 km sont au programme de cette corrida de Noël 2017.

Coup d’un soir?

Les coureurs motivés pourront même enchaîner les deux épreuves. Entre deux, un rapide massage en prime. Et un trophée spécial pour le vainqueur au temps total? «Tout n’est pas encore fixé», temporise Alexandre Houlmann.

Invité hier au Musée d’histoire, point de passage «emblématique» de la course, le président de la Ville du Locle, Claude Dubois, a salué la volonté des Chaux-de-Fonniers de «sortir de leurs murs» pour «s’élancer de la Mère commune». «Cette course sera un trait d’union entre nos deux villes.» Un coup d’un soir? «On fera le bilan au terme de la manifestation», a répondu le conseiller communal loclois.

Son homologue chaux-de-fonnière en charge des sports, Katia Babey, a renchéri en soulignant l’importance du sport comme «l’un des meilleurs vecteurs de création de liens. Nos autorités respectives manifestent de plus en plus la volonté de se rapprocher.» Si la cadence politique semble s’accélérer, les collaborations restent ponctuelles, comme «l’éclairage du terrain de street-hockey, pris en charge par Le Locle», a rappelé Katia Babey.

Pour fêter son 10e anniversaire, la Trotteuse se «tape» donc une double tranche d’organisation. Un travail d’un an sur deux courses. Les services des deux Villes mettent la main à la pâte (lire ci-contre). Le budget sponsoring a pris l’ascenseur et pourrait dépasser les 160 000 à 200 000 francs (+60 000 francs environ). «Nous tablons aussi sur la présence de 160 à 200 bénévoles. C’est l’occasion de lancer un appel aux Chaux-de-Fonniers et aux Loclois motivés à endosser ce rôle», a déclaré Brigitte Leitenberg, l’autre coprésidente de l’événement.

Et pendant que les coureurs laisseront leurs tripes sur le bitume, les organisateurs mettront le paquet sur les animations musicales et festives.

Montée parfois raide au menu des 15 km

Ceux qui s’inscriront à la course des 15 km entre Le Locle et La Chaux-de-Fonds passeront par Les Entre-deux-Monts, Les Bénéciardes et Les Grandes-Crosettes, avant de «raccrocher» le parcours de la corrida vers les musées. A ce moment-là, il restera donc aux coureurs presque toute la boucle traditionnelle avant d’en terminer sur le Pod.

Des petites variantes seront étudiées à la sortie du Locle et à l’entrée de La Chaux-de-Fonds en fonction des conditions météo, mais presque tout le tracé se fera sur la route, pour permettre aux organisateurs un déneigement satisfaisant, le cas échéant.

Un tiers environ du parcours empruntera le territoire communal de La Sagne.

Forcément, ça va monter, beaucoup plus que lors de la corrida, et parfois sèchement, comme le béquet prévu pour rejoindre le quartier des Foulets, sur les hauts de La Chaux-de-Fonds.

L’anecdote

«Je ne sais pas vraiment à quoi je pensais en additionnant ces distances fournies par le Service de la géomatique», a souri Alexandre Houlmann. Avec leurs montres à tout faire, les coureurs de l’édition 2016 avaient vite remarqué qu’il manquait un petit bout pour arriver aux six kilomètres annoncés...

«Pas un centime»

A l’image des services de la Ville de La Chaux-de-Fonds lors de chaque manifestation sportive d’envergure, ceux de la Ville du Locle seront probablement dopés par la motivation d’accueillir la Trotteuse, le 9 décembre. La Mère-Commune «assurera par exemple le transport des affaires des coureurs jusqu’à La Chaux-de-Fonds, notamment par souci de ne pas augmenter le trafic routier entre les deux villes», a expliqué Claude Dubois, avant d’ajouter: «La Ville ne facturera pas un centime pour toutes les prestations qu’elle compte offrir.»

Et ces prestations sont nombreuses. Alexandre Houlmann en a cité quelques-unes: tout ce qui a trait à la sécurité et à la voirie, ou au transport de matériel. «Quand on discute avec d’autres villes organisatrices, cette gratuité ne va pas de soi. Les organisateurs de grandes courses aiment venir dans les Montagnes neuchâteloises, parce qu’ils savent pouvoir compter sur les gens. Et que, malgré des moyens financiers limités, on arrive toujours à trouver des solutions.»

L’année passée, la Trotteuse a été fréquentée par 18 cantons et plusieurs pays voisins, en particulier la France et l’Allemagne. Et si la manifestation voyait plus grand? «Avec 5000 participants, on commencerait à connaître des problèmes de logistique. Mettre sur pied une épreuve d’envergure mondiale, ce serait changer de dynamique d’organisation. Cela supposerait de tout autres moyens», a expliqué Alexandre Houlmann.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top