21.04.2017, 17:49  

Les basses températures nocturnes ont surtout affecté l'est du vignoble neuchâtelois

chargement
Certaines vignes de Cressier et du Landeron ont souffert du gel.

 21.04.2017, 17:49   Les basses températures nocturnes ont surtout affecté l'est du vignoble neuchâtelois

Viticulture - Les viticulteurs neuchâtelois ont aussi souffert du gel qui s'est abattu sur la Suisse. Mais dans une moindre mesure. C'est plus particulièrement l'est du vignoble neuchâtelois qui a été affecté, entre Cressier et Le Landeron.

Les professionnels de la vigne s'attendaient à des dégâts sur les bourgeons dans des parcelles plutôt basses. Visiblement, ce sont des courants d'air froid descendant des crêtes du Chasseral qui ont affecté, très localement, des parchets en hauteur. Les vignes basses ou dans les cuvettes n'ont que peu souffert de ces nuits froides.

Certaines vignes sont brûlées à 100% par le gel, d'autres nettement moins. Mais, l'un dans l'autre, il semblerait que pas plus de 5% du vignoble neuchâtelois ait souffert du gel.

Davantage de précisions dans nos éditions payantes de samedi.


À lire aussi...

MétéoMétéo: encore une fois, la nuit a été très froide en SuisseMétéo: encore une fois, la nuit a été très froide en Suisse

Top