18.05.2017, 18:19  

Les Incroyables Comestibles offrent leur soutien aux jardiniers en herbe

chargement
1/20  

 18.05.2017, 18:19   Les Incroyables Comestibles offrent leur soutien aux jardiniers en herbe

Potagers urbains - Les Incroyables Comestibles figurent parmi les acteurs dans le paysage des potagers urbains du canton de Neuchâtel.

Les Incroyables Comestibles, c’est d’abord une action citoyenne: se réapproprier l’espace public en y installant des cultures accessibles à tous.

A La Chaux-de-Fonds, le mouvement avait été lancé au printemps dernier par Lucas Gloor et Julien Fontaine. Le projet avait rassemblé 150 personnes en février 2016 lors d’une rencontre au centre de culture ABC. "On a constaté que des cellules existaient déjà à droite à gauche en ville".

Les premiers bacs avaient été installés autour de l’ABC, sur la rue du Marché et en d’autres lieux. Mais à cause d’une météo médiocre, la récolte n’a pas été extraordinaire. Qu’à cela ne tienne, ces bacs ont été replantés lors de la Fête du printemps, samedi dernier.

Depuis, des privés s’y sont mis, des collèges aussi. Cet effet boule de neige réjouit les initiateurs: "Nous, on donne l’impulsion, puis on laisse les gens autonomes. Nous avons une vie bien remplie, nous ne pouvons faire le tour de la ville en nous occupant de ces bacs."

>> A lire aussi: "Neuchâtel: des citoyens-jardiniers s'installent à Pierre-à-Bot"

Partage et solidarité

Le but est de sensibiliser à la fragilité de la planète, en incitant à cultiver et consommer local. En suivant le modèle de Todmorden, en Angleterre, où ce mouvement des Incroyables Comestibles est né en 2008, pour répondre à la crise. 

Mais le principal, insistent Julien Fontaine et Lucas Gloor, c’est l’aspect humain, les valeurs que cette action veut mettre en évidence: la solidarité, le partage...

A Neuchâtel, les Incroyables Comestibles se sont constitués en association il y a une année. La vingtaine de personnes qui la compose ont créé des potagers au lycée Jean-Piaget, sur la place du Tertre ou aux Jeunes-Rives et disposent de parcelles de culture à Pierre-à-Bot et aux Cadolles. 

Les bons plans de Kevin Merino, membre des Incroyables Comestibles de Neuchâtel, pour débuter:


À lire aussi...

JardinsLes potagers urbains suscitent l'intérêt à NeuchâtelLes potagers urbains suscitent l'intérêt à Neuchâtel

Intérêt pour les potagers urbains

Les potagers urbains semblent bien partis à Neuchâtel. La soirée d'information qui a eu lieu mardi a réuni une centaine...

  28.09.2016 14:00

TendanceNeuchâtel: des citoyens-jardiniers s'installent à Pierre-à-BotNeuchâtel: des citoyens-jardiniers s'installent à Pierre-à-Bot

Top