20.04.2017, 00:01  

Neuchâtel serein face au gel

Abonnés
chargement
Contrairement à ce viticulteur des Grisons, qui posait hier des bougies antigel, rien n’est prévu à Neuchâtel contre les gelées.

VITICULTURE - Aucune mesure particulière dans le vignoble.

La vague de froid annoncée pour ces prochains jours ne fait pas peur aux vignerons neuchâtelois. Alors que certains de leurs confrères dans le Chablais ou dans les Grisons utilisent de grosses bougies pour tenter de préserver les vignes du gel, rien de semblable n’existe dans le canton, note Sébastien Cartillier. «A Neuchâtel, il y a moins de risques...

La vague de froid annoncée pour ces prochains jours ne fait pas peur aux vignerons neuchâtelois. Alors que certains de leurs confrères dans le Chablais ou dans les Grisons utilisent de grosses bougies pour tenter de préserver les vignes du gel, rien de semblable n’existe dans le canton, note Sébastien Cartillier. «A Neuchâtel, il y a moins de risques que dans le Chablais», explique le directeur de la station viticole cantonale. Il y a bien eu quelques dégâts en avril l’an dernier, mais avec des conséquences minimes. «Tant qu’il y a de la bise, le risque est plus faible.»

Si le gel d’avril devenait plus fréquent, les vignerons neuchâtelois pourraient «commencer à se poser des questions». Ce n’est pas pour autant qu’on verrait les vignes illuminées comme un sapin de Noël: «Les bougies, ça peut marcher sur de petites parcelles mais c’est illusoire sur de grandes surfaces.» nhe


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour la lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top