15.04.2017, 21:06

Franches-Montagnes au pas dans un chantier de débardage aux Hauts-Geneveys

chargement
1/8  

 15.04.2017, 21:06 Franches-Montagnes au pas dans un chantier de débardage aux Hauts-Geneveys

Débardage forestier Ce samedi, les chevaux franches-montagnes étaient à l'honneur au Val-de-Ruz. Au son de la voix et au pas, ils ont pris part à un chantier de débardage aux Hauts-Geneveys. Quelque 50 mètres cubes de bois sortis de la forêt, «en préservant le terrain et la végétation», observe la responsable de l’équipe suisse FM Juliette Tardent-Buser.

Le chantier de débardage qui s'est tenu samedi aux Hauts-Geneveys, mais surtout les franches-montagnes qui ont tracté les billons de bois, ont suscité la curiosité des passants. Guidés au son de la voix et au pas, les chevaux ont séduit le voisinage.

Par l'intermédiaire de Laurent Huegli, débardeur et habitant des Hauts-Geneveys qui connait le garde-forestier, la commune de Val-de-Ruz a proposé à l'équipe suisse des Franches-Montagnes de se charger du chantier. Ce qui constitue un excellent entraînement pour les chevaux.

"Complicité entre l'homme et le cheval"

Une petite dizaine d'équidés, des franches-montagnes et trois comtois, ont pris part à l'ouvrage à côté de la place des Gollières. A la fin de la journée, quelque 50 mètres cubes de bois sortis, prêts à être chargés par le camion. «Une magnifique complicité se crée entre l’animal et l’homme», confie Laurent Huegli. "Il ne faut surtout pas dégoûter le cheval, ça doit être un plaisir tant pour le meneur que pour la bête."

Selon la responsable de l’équipe FM Juliette Tardent-Buser, dans la forêt des Gollières, "ce chantier de débardage a du sens. On ne fait pas de dégâts sur le terrain et c'est économiquement défendable".

Précisions à découvrir dans nos éditions payantes de mardi.


Top