03.03.2017, 12:37  

Coffrane: feu vert de la Confédération pour la construction de la halle aux 720 taureaux

chargement
La future halle d’engraissement, qui devrait accueillir quelque 720 taureaux entre Montmollin et Coffrane, sera la plus grande de Suisse.

Val-de-Ruz - La Confédération donne son aval à la construction d'une halle d'engraissement, sensée accueillir 720 taureaux, à Coffrane. Telle est la réponse à la lettre adressée à la conseillère fédérale Doris Leuthard en décembre par des habitants du village. Une décision incompréhensible aux yeux de ces citoyens.

En décembre dernier, quinze habitants de Coffrane avaient écrit à la conseillère fédérale Doris Leuthard, lui demandant que la Confédération prenne position sur le projet d'une halle d'engraissement de taureaux, prévue entre Coffrane et Montmollin. Ces citoyens contestent le fait que la halle soit bâtie sur une ancienne décharge, "à surveiller".  L’Office fédéral de l’environnement vient de donner sa réponse: la ferme peut être construite.

Selon la Confédération, d'une part, le Service neuchâtelois de l’environnement assure que l’ancienne décharge est surveillée «dans les règles de l’art». D'autre part, elle estime que ce projet n’entre pas en opposition avec l’article 3 de l’Ordonnance sur les sites contaminés (OSites). Celui-ci stipule qu’une construction n’est possible sur un site pollué que si elle n’entrave pas de manière considérable l’assainissement ultérieur du site, ce qui est le cas de cette halle, selon les autorités cantonales. 

Décision incompréhensible

Pour les citoyens de Coffrane, opposés à la construction de la halle, "il demeure incompréhensible que les autorités de Val-de-Ruz, sous pression de celles de l’Etat, aient donné leur feu vert à une demande qui va à l’opposé du chemin que l’agriculture devrait prendre".

Les arguments des opposants: encouragement d’une agriculture intensive aux dépens de la qualité de la production, absence complète d’accès au pré pour le bétail, importation de soja d’Amérique du sud (pour de la viande dite «suisse»), recours programmé à la chimie pour maintenir en santé les bovins ou encore implantation sur l’une des plus importantes décharges publiques du canton.

Précisions à découvrir dans nos éditions payantes de ce samedi.


À lire aussi...

Val-de-RuzCoffrane: les habitants interpellent Doris Leuthard au sujet de la halle aux 720 taureauxCoffrane: les habitants interpellent Doris Leuthard au sujet de la halle aux 720 taureaux

Top