15.02.2017, 07:07  

Le club d'aéromodélisme d'Engollon attend l'autorisation pour poursuivre l'exploitation de son terrain de vol

chargement
En novembre, le législatif de Val-de-Ruz avait abrogé le chapitre sur l’aéromodélisme inclus dans le nouveau règlement de police communal.

 15.02.2017, 07:07   Le club d'aéromodélisme d'Engollon attend l'autorisation pour poursuivre l'exploitation de son terrain de vol

Val-de-Ruz - A l’approche des beaux jours, les modèles réduits s’apprêtent à survoler le ciel vaudruzien. Afin d’être en conformité, le club Val-de-Ruz Air Model , à Engollon, a demandé une autorisation pour poursuivre l’exploitation de son terrain. Les modèles réduits bruyants ne voleront pas le dimanche.

Le club d’aéromodélisme d’Engollon attend l’autorisation pour continuer d’exploiter son terrain. Le délai d’opposition pour la mise à l’enquête, qui s’inscrit dans une procédure administrative commencée il y a bientôt trois ans, est fixé au 13 mars. A ce jour, le canton a donné un préavis favorable. Ne manque que l’aval de la commune de Val-de-Ruz.

«Et bien sûr, nous devons respecter les préconisations de l’Etat, notamment les horaires définis et le voisinage.» En parlant d’horaires, le président du club Val-de-Ruz Air Model (Vram), à Engollon, Samy Fasnacht tient à souligner que le dimanche et les jours fériés, les modèles réduits bruyants ne voleront pas. Quant au samedi, les vols bruyants doivent cesser à 18 heures.

Pas plus de deux terrains de vol à Val-de-Ruz

Concernant le club d’aéromodélistes du Seyon, établi à Chézard-Saint-Martin, son président Jérôme Richard signale: «Nous n’avons que des modèles réduits de moins de trente kilos. En Suisse, il n’existe pas de réglementation pour cette catégorie.»

Du côté des autorités vaudruziennes, le président François Cuche indique que «le Conseil communal désire se limiter à deux terrains de vol sur le territoire de Val-de-Ruz».

Précisions à lire dans nos éditions payantes de ce mercredi.

 


Top