05.04.2017, 00:01  

«Plein de petites surprises» pour le 40e Carnavallon

Abonnés
chargement
Les déguisements seront surtout de sortie le samedi soir, comme ici en 2015. Les meilleurs seront d’ailleurs primés.

VAL-DE-TRAVERS - Trois jours de liesse débutent vendredi à 17h31 à Fleurier.

«Plein de surprises tout au long du week-end» pour fêter les 40 ans de Carnavallon. Les organisateurs de la manifestation, qui démarre ce vendredi à 17h31 très précisément, ont décidé de multiplier les animations – dont beaucoup restent secrètes – pour marquer cette «crise de la quarantaine». Un choix qui permet de «toucher tous les publics» selon le coprésident...

«Plein de surprises tout au long du week-end» pour fêter les 40 ans de Carnavallon. Les organisateurs de la manifestation, qui démarre ce vendredi à 17h31 très précisément, ont décidé de multiplier les animations – dont beaucoup restent secrètes – pour marquer cette «crise de la quarantaine». Un choix qui permet de «toucher tous les publics» selon le coprésident Mike Cortese.

Dans les grandes lignes, le programme du carnaval du Val-de-Travers reprend ses rendez-vous habituels. Une soirée avec les guggens le vendredi, le cortège des enfants (15h01) avant la soirée carnavalesque du samedi (dès 20h), puis le grand cortège dimanche (15h01). La nouveauté est pour samedi, avec le retour d’un cortège nocturne (départ de la patinoire à 19h59). «Il existait par le passé mais on ne l’avait plus organisé», remarque Valentin Renaud, responsable marketing et communication du carnaval. Des animations de feu «bien visibles dans la nuit» sont prévues.

Depuis Nidwald

Le vendredi soir, ce sera au Swiss Powerbrass de faire monter l’ambiance dans la patinoire. Originaire de Nidwald, cette formation d’une cinquantaine de musiciens doit «mettre une ambiance des tout meilleurs carnavals».

La météo annoncée doit permettre aux cortèges de faire le plein, jusqu’à la crémation du bonhomme hiver. Le groupe Twelve’s a eu carte blanche pour le créer et réserve la surprise pour dimanche.

Patinoire réaménagée

Pour les habitués de la fête, la plus grande différence sera dans la patinoire. En raison de la rénovation du bâtiment, la configuration des buvettes, cantines et de la scène a complètement été revue afin de ne pas avoir à enlever les bandes de la patinoire. «C’était très difficile au début. Il y avait beaucoup de contraintes, notamment à cause des sorties de secours», note Mike Cortese. «Mais je trouve au final l’effet très sympa.»

D’autres aménagements touchent aux aspects pratiques de la fête. «Nous avons mis une billetterie en ligne. C’est un test qui doit nous permettre de désengorger les caisses (réd: où il sera toujours possible d’acheter son billet) et d’y éviter les files d’attente», explique Valentin Renaud. «Un abonnement week-end est d’ailleurs disponible uniquement en ligne.»

Pour rentrer chez soi, les trains qui d’habitude ramenaient les fêtards sur Neuchâtel au petit matin samedi et dimanche (4h) seront remplacés par des bus, en raison des travaux sur les voies.

Tout est donc prévu pour une belle fête. Et pour ceux qui trouveraient le thème de la «crise de la quarantaine» difficile pour le costume, les organisateurs rappellent régulièrement des événements de 1977 sur leur page Facebook. Des disparitions d’Elvis ou de Charlie Chaplin à la sortie du 1er «Star Wars», les idées ne manquent pas.

INFO +

«Carnavallon»

fait sa crise de la quarantaine. De vendredi à dimanche à la patinoire et dans les rues de Fleurier. Infos et prélocations sur www.carnavallon.ch

Relève cherchée

A la tête du carnaval depuis plusieurs années, le comité actuel recherche des personnes prêtes à prendre la relève. «On est face à une décision difficile», note Mike Cortese, qui hésite encore à continuer. «On va un peu profiter de la fête pour en discuter avec des gens.»


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour la lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top