17.03.2017, 11:51  

Si le cerf revient, c'est surtout le sanglier qui occupe les gardes-faune à Neuchâtel

chargement
Des sangliers et des marcassins, photographiés ici dans le sud de la France.

 17.03.2017, 11:51   Si le cerf revient, c'est surtout le sanglier qui occupe les gardes-faune à Neuchâtel

Nature - La gestion des sangliers est, selon l'inspecteur cantonal de la faune, le principal défi actuel des gardes-faune neuchâtelois. En conférence jeudi soir à Fleurier, Christophe Noël a fait le point sur le retour des grands mammifères sur sol neuchâtelois.

Invité par la commune de Val-de-Travers, l'inspecteur cantonal de la faune Christophe Noël a fait le point sur le retour de la grande faune dans le canton de Neuchâtel, majoritairement disparue au 19e siècle. Après la réintroduction du lynx, le cerf revient gentiment et plusieurs hardes sont aujourd'hui aux portes du canton.

S'ils restent attentifs au retour de ces espèces - et également à celle du loup, dont plusieurs passages dans nos contrées sont avérés -, le principal défi actuel des gardes-faune a trait aux sangliers, indique le responsable de la section faune du canton. Avec près de 350'000 francs d'indemnisation pour dégâts aux cultures l'an dernier, la gestion des cochons sauvages est un défi majeur pour ses hommes.

Les explications de Christophe Noël sont à découvrir dans nos éditions de ce samedi.


À lire aussi...

symboleLe cerf est l'animal de l'année 2017 de Pro NaturaLe cerf est l'animal de l'année 2017 de Pro Natura

Le cerf est l'animal de l'année 2017

Roi des forêts helvétiques, le cerf a été désigné par Pro Natura comme animal de l'année 2017. On en compte environ...

  03.01.2017 10:30

Top