12.07.2017, 00:01  

Une nouvelle porte d’entrée aux gorges de la Poëta-Raisse

Abonnés
chargement
1/6  

 12.07.2017, 00:01   Une nouvelle porte d’entrée aux gorges de la Poëta-Raisse

MÔTIERS - Une nouvelle place de pique-nique remplacera un vieux hangar.

La porte grince sec quand on tente de l’ouvrir. Inutilisé depuis un sacré moment, l’ancien hangar forestier situé au départ des gorges de la Poëta-Raisse sera détruit. La Société des gorges a annoncé hier son intention de construire à la place un nouveau bâtiment de rondins alliant place de pique-nique et informations touristiques.

«Nous sommes ici au départ du...

La porte grince sec quand on tente de l’ouvrir. Inutilisé depuis un sacré moment, l’ancien hangar forestier situé au départ des gorges de la Poëta-Raisse sera détruit. La Société des gorges a annoncé hier son intention de construire à la place un nouveau bâtiment de rondins alliant place de pique-nique et informations touristiques.

«Nous sommes ici au départ du sentier et ce bâtiment n’a plus d’utilité», explique Claude-André Montandon, président de la société et responsable de l’équipe forestière communale. Dès leur retour de vacances – normalement vers le 7 août –, ses hommes aidés par des membres de l’association tireront en bas le vieux hangar, construit au bas mot avant les années 1970.

Le nouveau bâtiment, fait de bois coupé à moins de 100 mètres de là, de l’autre côté de la rivière, devrait être monté dans la foulée. «Il devrait être debout à la fin octobre. L’inauguration pourrait se tenir au printemps, lors de la réouverture des gorges.»

Parcage mieux délimité

Le nouvel abri proposerait des tables de pique-nique supplémentaires à celles déjà installées dans le pavillon tout proche, créé en 2000. Le reste de la place sera aménagé de manière à mieux délimiter – via des copeaux – l’aire piétonne et celle réservée au parcage, qui serait quelque peu diminuée. Ces pertes pourraient être compensées à proximité, le lieu étant très couru durant les week-ends estivaux.

«Le projet est devisé à 105000francs», ajoute le trésorier de la société, Alexis Boillat. Le chancelier de Val-de-Travers remarque qu’un soutien de la Loterie romande sera versé, tandis que les 1800 adhérents de la société – dont environ 40% de Neuchâtelois – sont «invités à mettre un petit supplément sur leur bulletin cette année», note le trésorier. Lesdits membres seront aussi invités à participer à deux journées de travail pour prêter main-forte aux forestiers.

La commune de Val-de-Travers, propriétaire du vieux hangar, soutient le projet en fournissant le bois et en mettant à disposition ses forestiers, à l’image de ce qui s’est déjà fait au plat de Riau, remarque Frédéric Mairy.

Créée en 1874, la Société des gorges est en charge de l’entretien du sentier, qui est d’ailleurs fermé en hiver, et des espaces de pique-nique disséminé le long du sentier. Elle intervient également de temps en temps pour de gros travaux de remise en état. En 2013, les chutes abondantes de neige avaient forcé la société à recourir à l’hélitreuillage d’une centaine d’arbres abattus.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top