08.07.2017, 08:00  

Une randonnée au pays des fées

Abonnés
chargement
Une randonnée au pays des fées

Balades légendaires - Cet été, Arcinfo vous emmène en randonnée. Notre première balade se situe à La Côte-aux-Fées et suit les traces des fées jusqu'à leur grotte.

"Ici, c’est la chambre à coucher des fées, et là, le salon. C’est comme ça qu’on disait quand on était gamins."

Perchée sur les hauteurs des gorges de Noirvaux se trouve une cavité au nom évocateur: la grotte aux fées. C’est la première destination de randonnée que l’on vous propose cet été, au fil de nos "Balades légendaires". 

Notre guide, Max Leuba.

Notre guide du jour s’appelle Max Leuba. Enfant de La Côte-aux-Fées, l’agriculteur connaît bien le lieu puisque la...

"Ici, c’est la chambre à coucher des fées, et là, le salon. C’est comme ça qu’on disait quand on était gamins."

Perchée sur les hauteurs des gorges de Noirvaux se trouve une cavité au nom évocateur: la grotte aux fées. C’est la première destination de randonnée que l’on vous propose cet été, au fil de nos "Balades légendaires". 

Notre guide, Max Leuba.

Notre guide du jour s’appelle Max Leuba. Enfant de La Côte-aux-Fées, l’agriculteur connaît bien le lieu puisque la ferme où il a toujours vécu est l’une des plus proches de cette petite grotte à la grande renommée.

Le parcours proposé. (Infographie Lorella Pascale)

Nous le retrouvons au temple du village, lieu de départ de la balade qui va durer environ deux heures. Si vous ne pouvez étinceler comme une fée, on vous conseille de prendre une lampe-torche. Le chemin commence par longer la route de la Saint-Olivier, le hameau situé au sud du village principal. "La ‘Saint-O’, c’était les anciennes poste et école de La Côte-aux-Fées, quand le village ne s’était pas développé."

L'étange des Combes, au sud du village.

Arrivé au fond de la combe, on peut pousser à gauche pour aller admirer le petit étang des Combes. Pour monter à la Saint-Olivier, on peut longer la route, qui donne une jolie vue sur le village et son clocher, ou traverser la forêt par un sentier. 

La vue du village de La Côte-aux-Fées, depuis la route de la Saint-Olivier.

Arrivé au hameau, il faut bifurquer à gauche, en direction de la ferme de Derrière-le-Crêt, chez Max. On traverse la ferme, tourne à droite, puis on longe des paysages jurassiens, avec sapins et prairies. Arrivé à une table de pique-nique, il faut prendre à gauche. Moins de cinq minutes plus tard, nous voici juste au-dessus de la grotte.

L'arrivée au dessus de la grotte, dans les hêtres.

"On est au milieu de hêtres. Le nom de la grotte vient apparemment du foyard. Alors que La Côte-aux-Fées viendrait des brebis, les fayes", remarque Max Leuba, sur le promontoir qui offre une jolie vue sur les gorges de Noirvaux. "C’est très sauvage ici, on se dirait hors du temps."

Pour rejoindre les fées, il faut descendre, via un sentier assez raide mais sécurisé par des marches et barrières. Voilà l’entrée de la grotte, qui apparaît plutôt petite de prime abord. 

Le chemin qui mène à la grotte est sécurisé.

L'entrée de la grotte, il faut se baisser pour y pénétrer.

Une grande première salle se trouve juste après l’entrée, tandis qu’un boyau aisé d’accès mène au nid d’aigle. Cette seconde ouverture, située en pleine falaise, offre à nouveau une belle vue sur les gorges et les deux Suvagniers, les deux collines d’en face. C’est sur le chemin du nid d’aigle que se trouve la chambre à coucher des fées, comme l’appellait le tout jeune Max. "On faisait la course sans lumière, on était jeunes!"

La vue depuis le nid d'aigle.

Bon, les fées ne sont pas au salon. Zut. Toutefois, une autre légende entoure la grotte. Elle aurait été, selon les écrits de l’auteur Abraham Amiest au 17e siècle, un temple païen, dédié à Mercure. Mais nul vestige n’étaye ceci.

Le large boyau qui mène au nid d'aigle. 

Le retour se fait par le Saint-Olivier. Les adeptes de boucles peuvent tirer au sud lorsqu’il retrouve la table de pique-nique déjà citée et revenir par la ferme de la Dernier. Pour la fée, l’hôtel-restaurant de la Poste en sert une. Verte. 

La ferme de la Dernier, l'un des itinéraires possibles pour le retour.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !

À lire aussi...

Balades légendairesMystères de bois et de pierres à la BérocheMystères de bois et de pierres à la Béroche

Mystères de bois et de pierres

Cet été, la rédaction vous emmène en balade sur des terres légendaires. Notre troisième proposition plonge dans une...

  21.07.2017 17:51
Abonnés

Top