29.04.2017, 00:01  

Cyclistes, coureurs et skieurs appelés à l’assaut des cols

Abonnés
chargement
Laurence Yerli (en noir) et Marianne Fatton ont rattrapé deux jeunes  du Giron jurassien juste avant l’arrivée à Enges.

 29.04.2017, 00:01   Cyclistes, coureurs et skieurs appelés à l’assaut des cols

NEUCHALLENGE - Des sportifs ont lancé hier la saison 2017 du programme de courses de côte de Tourisme neuchâtelois.

La scène s’est déroulé hier peu avant 17 heures. Dans la dernière montée avant Enges, des cyclistes, des fondeurs sur leurs skis à roulette ainsi que des coureurs à pied étaient au coude-à-coude. Tous participaient au lancement de la saison 2017 de Neuchallenge, le programme de courses de côte proposé par Tourisme neuchâtelois.

Si, hier, Clyde Engel et ses ski-roues...

La scène s’est déroulé hier peu avant 17 heures. Dans la dernière montée avant Enges, des cyclistes, des fondeurs sur leurs skis à roulette ainsi que des coureurs à pied étaient au coude-à-coude. Tous participaient au lancement de la saison 2017 de Neuchallenge, le programme de courses de côte proposé par Tourisme neuchâtelois.

Si, hier, Clyde Engel et ses ski-roues ont été les premiers à rallier Enges grâce au principe des départs échelonnés, le concept rodé depuis trois ans reste. A savoir des parcours de côte sur lesquels les participants peuvent s’élancer quand et comme ils veulent, en timbrant au départ et à l’arrivée. Des catégories cyclistes, ski-roues, course à pied (avec une sous-catégorie +80kg) et e-bike sont proposées et leurs classements régulièrement mis à jour sur internet. Et ce, même si le projet privilégie «le plaisir avant la performance».

Si le programme s’adresse principalement aux cyclistes, Yann Engel, directeur de Tourisme neuchâtelois, a pour but «d’attirer plus de coureurs à pied cette année». Ainsi, sur les cinq parcours proposés cette année, trois sont adaptés pour les coureurs, qui pourront emprunter des sentiers au lieu de la route.

Dans tout le canton

C’est d’ailleurs le cas pour le défi d’Enges – premier de la saison –, qui se déroule jusqu’au 11 mai entre le temple de Saint-Blaise et l’hôtel du Chasseur, à Enges. Ce sera pareil à Sommartel (12 août au 28 septembre) puis à Chaumont (du 30 septembre au 16 novembre). Les deux derniers défis se tiendront entre Travers et Martel-Dernier (13 mai-29 juin) et entre Chézard et le Mont-d’Amin (du 1er juillet au 10 août). Dans tous les cas, des restaurants sont situés à l’arrivée pour permettre aux sportifs de reprendre des forces.

Les habitués du concept auront remarqué l’absence du tracé de la Grand-Vy, sur lequel ce mode de course avait été relancé en 2014. «Ce défi est extrêmement difficile. Le but du challenge est aussi que les gens fassent et refassent les montées», explique le chef de Tourisme neuchâtelois.

Hier, les skis-roues étaient les plus nombreux pour l’événement de lancement de la saison. Il faut dire qu’un partenariat a été passé avec le Giron jurassien et son centre de performance, qui s’est engagé à s’entraîner sur chaque parcours. «Nous avons voulu aussi soutenir plus particulièrement une ambassadrice, avec Emma Wuthrich.» La fondeuse de 16 ans est actuellement aux portes des cadres nationaux de Swiss ski.

Dernière nouveauté, le Neuchallenge 2017 récompensera l’un de ces coureurs les plus assidus. «Un bon de 800 francs chez la Bicycletterie sera tiré parmi les personnes ayant relevé les cinq défis», indique Yann Engel. L’année passée, ils étaient 17 à avoir grimpé les cinq parcours, dont le très assidu Alexandre Nicolet, qui totalise 368 montées depuis le début du projet Neuchallenge! mah

Des records hier

Vingt et un sportifs reconnus ou en devenir ont réalisé des temps records sur le Défi d’Enges hier. Premier à rallier le village, Clyde Engel a mis 23mn18, résistant ainsi au cycliste Jérémy Huguenin (15mn36). Autres records, Marine Groccia a fait le meilleur temps en vélo dames (19mn10), idem pour Emma Wuthrich en rollski dames (41mn18). En course à pied, Sébastien Droz a mis 28mn37 chez les hommes tandis que Marianne Fatton et Laurence Yerly ont mis 34mn35 chez les dames. Les amateurs ont jusqu’au 11 mai pour battre ces temps.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top