24.04.2017, 00:01  

Mary Keitany supersonique

chargement
Par ats

La Kényane Mary Keitany a réalisé le deuxième chrono de l’histoire en dominant le marathon de Londres en 2h17’01, tandis que la Bernoise Maja Neuenschwander, victime de douleurs musculaires au dos, a abandonné avant le 20e kilomètre. Keitany a réussi une démonstration comme on n’en avait plus vu depuis 2003 et le record du monde de Paula Radcliffe (2h15’25). La Britannique avait alors pu courir parmi les hommes, les pelotons n’étant pas séparés à l’époque. Keitany (35 ans), elle, a couru seule. Sa performance n’en prend que plus de valeur, d’autant que la Kényane n’a pas craqué malgré une première partie de course ultrarapide.

Chez les messieurs, le Kényan Daniel Wanjiru a créé une petite surprise avec sa victoire en 2h05’49, devançant Kenenisa Bekele de huit secondes. ats


  Vous devez être identifié pour consulter cet article

Top