19.05.2017, 00:01  

Déjà promu, le SHCC vise le titre de champion de LNB

Abonnés
chargement
Les Abeilles veulent dire adieu à leur terrain de Bellevue, demain à 14h, sur un succès de prestige.

STREET-HOCKEY - Les Chaux-de-Fonniers avaient conclu un arrangement avec la «fédé» en 2015.

«Quoi qu’il arrive lors de cet acte III, nous serons promus en LNA.» Deux ans après leur relégation en LNB, Brian Jutzi et le SHCC vont retrouver l’élite nationale la saison prochaine.

Lors de la culbute en 2015 – survenue en raison d’un terrain de Bellevue qui ne répondait plus aux nouvelles normes (inter)nationales –, les Chaux-de-Fonniers avaient passé un...

«Quoi qu’il arrive lors de cet acte III, nous serons promus en LNA.» Deux ans après leur relégation en LNB, Brian Jutzi et le SHCC vont retrouver l’élite nationale la saison prochaine.

Lors de la culbute en 2015 – survenue en raison d’un terrain de Bellevue qui ne répondait plus aux nouvelles normes (inter)nationales –, les Chaux-de-Fonniers avaient passé un pacte avec la fédération. «Il nous fallait d’une part disposer de nouvelles installations, ce qui sera le cas avec notre nouveau terrain à la Charrière. Et, d’autre part, nous devions nous qualifier au minimum pour les demi-finales des play-off pour obtenir une promotion ‘facilitée’», affirme le président. Le SHCC a donc rempli tous les critères demandés par la fédération.

Selon Brian Jutzi, Martigny n’aspire pas à la LNA. «Lors de nos derniers échanges, ils nous ont informés qu’ils ne brigueraient pas la promotion», assure-t-il. «L’équipe est vieillissante et la relève n’est visiblement pas prête à reprendre le flambeau.»

Qu’à cela ne tienne, le vainqueur du championnat régulier et demi-finaliste de la Coupe de Suisse entend décrocher sa montée à la régulière. Histoire aussi de pouvoir dire adieu à son terrain de Bellevue sur un succès éclatant.

«Pas se poser de questions»

Victorieux après prolongation samedi passé (6-5) avant de s’incliner en Valais le lendemain (4-2), Gregory Ferrington et ses potes disputeront l’acte III, demain (14h) contre Martigny, à Bellevue. «Nous voulons remporter cette finale, il n’y a aucun doute là-dessus», avertit le dirigeant chaux-de-fonnier. «Même si nous avons déjà la promotion en poche, il s’agit du match le plus important de la saison. Il y a le titre de champion à aller chercher.»

Le président-joueur – qui manquera cette «finale» après s’être blessé lors du deuxième acte – s’attend à un match tendu et équilibré à l’extrême. «Ce sera une rencontre dure, avec beaucoup d’intensité. Il ne faudra pas se poser de question et y aller à fond», relève Brian Jutzi, avant de conclure. «Au vu de ce qu’elles ont montré tout au long de la saison, les deux équipes mériteraient de gagner.»

Du chaud, s’il vous plaît, pour terminer le terrain

Il ne reste plus qu’une dernière couche de goudron à poser avant que le nouveau terrain de la Charrière puisse prendre définitivement forme. «Il aurait dû être prêt depuis quelques semaines déjà, mais les mauvaises conditions météorologiques ne l’ont pas permis. Il nous faut du chaud!», explique Brian Jutzi.

Une inauguration officielle – en présence des autorités communales notamment – aura lieu une fois que les installations (bandes, buts, etc.) seront montées. «Mais nous n’avons pas encore de date précise», souligne-t-il.

copines au stand

Le week-end s’annonce chargé pour le SHCC. Outre la «finale», les Chaux-de-Fonniers tiennent comme à l’accoutumée un stand à la Fête de mai. «Par chance, nous pouvons compter sur nos copines et les filles du club. Elles nous donneront un coup de pouce au stand pendant que nous nous défoncerons sur le terrain», rigole Brian Jutzi. Le bisou de la victoire (ou de la défaite) attendra...


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top