10.03.2017, 00:01  

Plus de 500 coureurs espérés au semi-marathon du CEP

Abonnés
chargement
La météo s’annonce plutôt clémente pour le semi-marathon du CEP Cortaillod, qui s’était couru l’an dernier par un froid glacial.
Par Laurent wenker

ATHLÉTISME - Le record de participation devrait être battu dimanche matin à Colombier.

Le 23e semi-marathon du CEP Cortaillod aura lieu dimanche à Colombier (stade du Littoral). Comme lors des précédentes éditions, deux autres courses sont proposées aux athlètes: le semi-marathon relais, qui offre la possibilité de courir les 21,1 km à deux (pour offrir notamment l’occasion aux couples de transpirer...

Le 23e semi-marathon du CEP Cortaillod aura lieu dimanche à Colombier (stade du Littoral). Comme lors des précédentes éditions, deux autres courses sont proposées aux athlètes: le semi-marathon relais, qui offre la possibilité de courir les 21,1 km à deux (pour offrir notamment l’occasion aux couples de transpirer en ensemble), ainsi que le 10 km. Tous les départs seront donnés à 10 heures.

Le caractère presque totalement plat du tracé est voulu par l’organisateur, Marc-Henri Jaunin. «Le CEP Cortaillod est avant tout un club d’athlétisme. En proposant un tel parcours, nous souhaitons favoriser la participation de nos membres, qui courent habituellement autour de l’anneau.» A la suite des problèmes rencontrés l’an dernier (la gagnante des dames avait couru 22 km selon son GPS), les organisateurs ont officiellement fait mesurer leur parcours par la Fédération suisse d’athlétisme, afin d’accroître la fiabilité du chronométrage.

Participation en hausse

Avec déjà 445 concurrents inscrits sur internet (311 sur le semi-marathon, 36 en relais et 98 sur le 10 km) – contre environ 420 l’année dernière – le record de participation de l’épreuve (476 partants en 2016) pourrait bien être battu dimanche. «Nous aimerions enfin passer le palier des 500 coureurs, pour peut-être atteindre la barre des 1000 en 2019 pour la 25e édition», lance Marc-Henri Jaunin, en rappelant qu’il n’y avait «que 150 partants en 2009» lorsqu’il a repris la direction de la manifestation.

Le semi-marathon n’étant pas vraiment destiné aux coureurs populaires, les organisateurs ne craignent pas que la météo retienne les candidats à la maison, d’autant que les prévisions pour dimanche semblent plutôt favorables à la pratique de la course à pied. «Les habitués seront toujours au rendez-vous, et grâce à la mise à disposition de deux salles de gym par le CPMB, l’avant-course pourra se dérouler au chaud.»

Pour cette 23e édition, les organisateurs ne formulent pas d’attentes particulières. «Nous voulons que tout le monde prenne du plaisir et, surtout, que la sécurité des coureurs soit assurée par nos bénévoles tout le long du parcours. Je serai simplement très attentif aux chronos des athlètes du CEP et des favoris de la course, comme un Ethiopien (réd: Mekonen Tefera, vainqueur du semi-marathon de Fribourg en 1h14’ l’an dernier) qui vient d’annoncer sa participation.»

Beaucoup de sponsors

Grâce aux nombreux sponsors qui ont notamment permis de couvrir les frais de dossards, l’investissement financier reste minime pour le CEP Cortaillod. «Nous avons fait imprimer des T-shirts que nous offrons aux participants pour faire de la promo, et je m’occupe également du chronométrage puisque je suis informaticien», conclut Marc-Henri Jaunin.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour la lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top