20.03.2017, 00:01  

Projet de fusion abandonné

Abonnés
chargement
Par ats

RUGBY - Le mariage entre le Racing 92 et le Stade Français est annulé.

Nouveau coup de tonnerre dans le monde de l’ovalie en France! Moins d’une semaine après avoir annoncé à la surprise générale un projet de fusion entre le Racing 92 et le Stade Français, leurs présidents ont renoncé tout aussi soudainement hier à ce mariage qui a mis en ébullition le rugby français.

Le communiqué, tombé à l’heure du déjeuner, a...

Nouveau coup de tonnerre dans le monde de l’ovalie en France! Moins d’une semaine après avoir annoncé à la surprise générale un projet de fusion entre le Racing 92 et le Stade Français, leurs présidents ont renoncé tout aussi soudainement hier à ce mariage qui a mis en ébullition le rugby français.

Le communiqué, tombé à l’heure du déjeuner, a autant stupéfié que celui publié lundi. «Je renonce au rapprochement avec le Stade Français Paris, en accord avec Thomas Savare (réd: président du Stade Français), la fusion n’aura donc pas lieu», écrit le patron du Racing, Jacky Lorenzetti. «Les conditions sociales, politiques, culturelles, humaines, sportives ne sont pas remplies. Peut-être avons-nous eu raison trop tôt, l’avenir nous le dira...»

Levée de boucliers

«Fortes réticences» est un euphémisme. Dicté par des raisons économiques, selon les deux présidents, ce projet d’unir les rivaux parisiens, qui ont remporté les deux premiers et deux derniers titres de champion de France, a provoqué une levée de boucliers.

D’abord de la part des supporters et des joueurs du Stade Français, qui ont dénoncé «la mort de 136 ans d’histoire de leur club» et «un rachat» déguisé en fusion. Le lendemain de l’annonce, ils ont lancé un mouvement de grève illimité, qui a poussé la Ligue nationale de rugby à reporter les matches de championnat prévus samedi, Montpellier - Racing et Castres - Stade Français, après une réunion pour tenter de sortir de la crise vendredi.

Le projet avait également rencontré la forte hostilité de la Fédération française de rugby. ats


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top