03.05.2017, 21:37  

Basketball: les deux Américains du BBC Monthey, mais aussi le staff, lourdement sanctionnés par le juge unique

chargement
Le staff et plusieurs joueurs du BBC Monthey avaient malmené les arbitres après la finale de Coupe suisse perdue.

Punis - 7 et 6 matches pour les deux Américains Humphrey et Young, 10 pour le coach Bavcevic, 10 aussi pour le président Grau, 5 pour son vice-président Roessli, le juge unique a lourdement sanctionné le BBC Monthey après les incidents qui ont émaillé la finale de la Coupe suisse.

Le juge unique a rendu son verdict dans l'affaire des incidents ayant suivi la finale de la Coupe de Suisse perdue par Monthey face aux Lions de Genève le 11 avril dernier à l'Arena. Les deux joueurs montheysans mis en cause, les Américains Markel Humphrey et Brandon Young, écopent de respectivement sept et six matches de suspension. Ils en ont déjà purgé quatre.

La suspension de Markel Humphrey et Brandon Young, qui devront par ailleurs payer une amende de respectivement 700 et 500 francs, est assortie de deux matches avec sursis pendant un an. En outre, il leur est interdit de "pénétrer dans une salle ou sur un terrain de jeu lors d'un match organisé sous l'égide de Swiss Basketball" pendant la durée correspond à leur suspension. Cette deuxième sanction s'accompagne du même sursis que pour leur suspension. Humphrey et Young, dont l'équipe mène 2-0 en quart de finale des play-off face à Lausanne (best of 5), s'étaient introduits dans le vestiaire des arbitres après cette finale pour les insulter et leur lancer dessus leur médaille.

Coach du club chablaisien, Niksa Bavcevic est condamné à huit matches de suspension et à 700 francs d'amende. Mais le sursis qui lui avait été accordé le 9 décembre a été révoqué, ce qui lui vaut deux matches de suspension supplémentaires. Son assistant Nathan Zana est pour sa part suspendu cinq matches (250 francs d'amende), alors que le président Christophe Grau et le vice-président Christophe Roessli ont "pris" respectivement dix et cinq matches (amendes respectives de 1000 et 500 francs). Tous les quatre sont en outre également frappés d'une interdiction de pénétrer dans une salle correspondant à la durée de leur suspension prononcée mercredi.

ATS

Top