04.04.2017, 00:01  

Le VC Edelweiss n’aura pas de cadeau de 100e

Abonnés
chargement
Le peloton du Tour de Romandie n’arrivera pas au Locle en 2018.
Par julián Cerviño

CYCLISME - Le Tour de Romandie n’arrivera pas au Locle en 2018.

Le VC Edelweiss du Locle espérait fêter son 100e anniversaire l’année prochaine en accueillant une arrivée d’étape du Tour de Romandie (TdR). Les organisateurs loclois ont dû renoncer à leur projet pour des raisons économiques. La Boucle romande ne fera ainsi pas halte dans la Mère-Commune, 21 ans après sa dernière arrivée au Locle (en 1997) et 15 ans...

Le VC Edelweiss du Locle espérait fêter son 100e anniversaire l’année prochaine en accueillant une arrivée d’étape du Tour de Romandie (TdR). Les organisateurs loclois ont dû renoncer à leur projet pour des raisons économiques. La Boucle romande ne fera ainsi pas halte dans la Mère-Commune, 21 ans après sa dernière arrivée au Locle (en 1997) et 15 ans après la visite du Tour de Suisse (2003).

«Nous avons malheureusement dû informer Richard Chassot, patron du Tour de Romandie, de notre décision de ne pas accueillir une arrivée d’étape en 2018», communique la mort dans l’âme Edouard Simon, cheville ouvrière du comité du VC Edelweiss. «Avant le 31 mars, nous devions trouver des garanties pour financer le budget d’une telle organisation et nous n’y sommes de loin pas parvenus. Nous avions tout juste assuré 30000 francs, soit même pas de quoi payer l’étape.» Le prix dudit contrat s’élève à 56 000 francs, pour un budget total de 80 000 francs environ.

Pas à cause du chantier

La Commune du Locle a été sollicitée dans ces démarches. «Nous aurions pu faire un geste si le VC Edelweiss avait trouvé une bonne partie du financement, mais pas le tout», relève Denis de la Reussille, conseiller communal loclois. «Nous aurions bien sûr offert les prestations communales pour une telle organisation, dont on peut estimer l’apport à quelque 27000 francs. C’est dommage de renoncer, surtout pour la visibilité de notre ville. Nous sommes, toutefois, dans une période extrêmement compliquée au niveau budgétaire pour les collectivités publiques.»

Cette décision est douloureuse pour les organisateurs loclois, d’autant plus que le plus gros problème pour mettre sur pied cette arrivée d’étape semblait avoir été résolu. L’implantation de l’aire d’arrivée aux alentours de la piscine-patinoire du Communal aurait été possible malgré le chantier de rénovation de ce site dont le lancement a pris du retard.

«Nous avons reçu une réponse positive à ce sujet voici un mois», relate Edouard Simon. «Même si nous planchons sur ce projet depuis trois ans, cela nous laissait peu de temps pour trouver les soutiens nécessaires. Cela dit, je comprends les arguments de la Commune. Pour notre part, nous ne pouvons pas prendre le risque de mettre en péril la vie de notre club pour cette arrivée d’étape. Nous trouverons le moyen de fêter notre centième anniversaire autrement.»

Informé de cette décision, Richard Chassot cherche d’autres solutions pour l’année prochaine. S’il est pratiquement acquis que le TdR partira de Delémont en 2018, il va devoir dénicher d’autres candidats pour recevoir une étape dans l’Arc jurassien ou ailleurs...


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour la lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top