18.04.2017, 00:01  

Valère Thiébaud remporte le Tour du Léman juniors

Abonnés
chargement

 18.04.2017, 00:01   Valère Thiébaud remporte le Tour du Léman juniors

Par mathieu roduit

Une semaine après son Paris-Roubaix tumultueux, Valère Thiébaud n’a pas chômé pour s’adjuger hier le Tour du Léman, l’une des courses par étapes les plus cotés chez les juniors.

Le Vaudruzien a eu carte blanche au sein de la sélection romande. Dès le deuxième jour, à Jussy, il a montré le maillot en partant au culot dans la dernière bosse...

Une semaine après son Paris-Roubaix tumultueux, Valère Thiébaud n’a pas chômé pour s’adjuger hier le Tour du Léman, l’une des courses par étapes les plus cotés chez les juniors.

Le Vaudruzien a eu carte blanche au sein de la sélection romande. Dès le deuxième jour, à Jussy, il a montré le maillot en partant au culot dans la dernière bosse d’un circuit de neuf tours. S’il n’est pas revenu sur les échappés, il a déjà pris une belle option sur le classement général. «C’est surtout grâce à cette attaque que j’ai pu gagner le Tour du Léman», admet le Neuchâtelois de 18 ans, qui endossera la tunique jaune de leader l’après-midi sur les routes de Bellevaux, en Haute-Savoie, après un contre-la-montre individuel bouclé au troisième rang.

Au lieu de rester sur la défensive lors de l’ultime étape dans le Chablais, Valère Thiébaud a joué son va-tout dans la dernière ascension. «Mes deux dauphins étaient à onze secondes au général et attendaient cette dernière difficulté pour me surprendre.» Mais, emmené dans un fauteuil, le Vaudruzien a réglé cette dernière étape au sprint et remporté l’épreuve avec la manière.

Les Neuchâtelois avaient des ailes hier, puisqu’Aurèle Paroz a glané le prix de la combativité et Jean Fiorellino le maillot de meilleur grimpeur.

Pour Valère Thiébaud, cette première victoire à ce niveau est un palier de plus dans sa jeune et prometteuse carrière. «Je me suis rassuré après les problèmes vécus à Paris-Roubaix. Il faut continuer sur cette lancée», esquivait-il, un nouveau bouquet à la main.

Le Neuchâtelois rejoint ainsi des cyclistes comme Simon Pellaud (ex-IAM Cycling) ou Tom Bohli (BMC) au palmarès du Tour du Léman. mathieu roduit


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top