22.04.2017, 00:01  

Le «temps de s’arrêter» pour Fabienne Suter

Abonnés
chargement

 22.04.2017, 00:01   Le «temps de s’arrêter» pour Fabienne Suter

Par ats

Fabienne Suter (32 ans) a décidé de ranger ses skis. La Schwytzoise, qui courait en Coupe du monde depuis décembre 2002, a en effet annoncé sa retraite sportive. Sa carrière a été souvent perturbée par des blessures.

Fabienne Suter a remporté quatre courses de Coupe du monde, trois en super-G (Sestrières et Bormio 2008, Bad Kleinkirchheim 2012) et un en...

Fabienne Suter (32 ans) a décidé de ranger ses skis. La Schwytzoise, qui courait en Coupe du monde depuis décembre 2002, a en effet annoncé sa retraite sportive. Sa carrière a été souvent perturbée par des blessures.

Fabienne Suter a remporté quatre courses de Coupe du monde, trois en super-G (Sestrières et Bormio 2008, Bad Kleinkirchheim 2012) et un en descente (Bansko 2009). Au total, elle a fini à vingt reprises sur le podium.

Elle a participé deux fois aux Jeux olympiques sans y décrocher de médaille. Ses meilleurs résultats ont été une quatrième place en géant à Vancouver en 2010 et deux cinquièmes rangs en descente (2010 et 2014 à Sotchi).

Aux Mondiaux, Fabienne Suter a été sélectionnée six fois, avec une cinquième place en super-G à Schladming en 2013 comme résultat individuel le plus probant. Elle faisait partie de l’équipe de Suisse qui avait terminé troisième du team event en 2007 à Are.

La Suissesse n’a pas encore décidé quel virage professionnel elle allait prendre. Un avenir dans un bureau ne la tente pas vraiment, malgré un apprentissage d’employée de commerce. «Même si ces 15 ans en Coupe du monde n’ont pas toujours été simples, j’en garderai des souvenirs positifs, des émotions et de très belles rencontres», a-t-elle déclaré.

Fabienne Suter avait déjà pensé plusieurs fois à la retraite par le passé. Mais au printemps, le plaisir de skier et de s’entraîner était revenu. «Cette fois, je n’ai rien ressenti. Je suis heureuse d’avoir remarqué qu’il était temps d’arrêter et de commencer un nouveau chapitre», a-t-elle dit. ats


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top