28.03.2017, 14:50  

Ski alpin: l'Autrichien Andy Evers devient le nouvel entraîneur vitesse des descendeurs suisses

chargement
L'Autrichien est le nouveau coach des descendeurs suisses.

 28.03.2017, 14:50   Ski alpin: l'Autrichien Andy Evers devient le nouvel entraîneur vitesse des descendeurs suisses

Ski alpin - Swiss Ski a désigné un autre Autrichien pour succéder à Sepp Brunner à la tête du groupe de vitesse masculin. Les descendeurs helvétiques seront désormais dirigés par Andy Evers (49 ans), l'homme qui a notamment lancé un certain Hermann Maier au plusa haut niveau.

Swiss Ski a désigné un autre Autrichien pour succéder à Sepp Brunner à la tête du groupe de vitesse masculin. Les descendeurs helvétiques seront désormais dirigés par Andy Evers (49 ans), l'homme qui a notamment lancé un certain Hermann Maier au plus haut niveau.

Andy Evers est un nom bien connu dans le Cirque blanc, où il passe pour être l'un des meilleurs dans son domaine depuis bientôt vingt ans. Après avoir lancé la (très riche) carrière d'Hermann Maier - dont il était le coach personnel -, il a enregistré de nombreux succès avec l'équipe d'Autriche, notamment aux côtés de Michael Walchhofer, Benjamin Raich ou encore Klaus Kröll.

Le natif de Flachau - comme Hermann Maier d'ailleurs - est ensuite parti à l'étranger pour entraîner les descendeurs américains (2012-2014), avant de prendre en charge dès 2015 la carrière de Tina Weirather. Et là aussi avec succès, la Liechtensteinoise venant de boucler sa meilleure saison avec le globe du super-G et une médaille d'argent aux Mondiaux dans la même discipline.

"Nous avons pu nous adjoindre un entraîneur très expérimenté et couronné de succès", s'est réjoui Stéphane Cattin, chef alpin à Swiss Ski, cité dans un communiqué. "Grâce à sa riche expérience en Coupe du monde, il peut faire progresser l'équipe de vitesse de manière optimale", a-t-il assuré.

Andy Evers va donc remplacer Sepp Brunner, qui a été congédié le 21 mars après plus de vingt ans de service. Swiss Ski ne lui a pas pardonné d'avoir ouvertement critiqué sa hiérarchie dans l'affaire qui a opposé la Fédération suisse à son homologue américaine au sujet de l'utilisation des pistes de St-Moritz pour l'entraînement avant les Mondiaux. Swiss Ski avait alors parlé de "déloyauté", ce que Sepp Brunner avait réfuté.

ATS

À lire aussi...

Ski alpinSki alpin: Marcel Hirscher pointe en tête après la 1ère manche du slalom, les Suisses Aerni 10e et Yule 14eSki alpin: Marcel Hirscher pointe en tête après la 1ère manche du slalom, les Suisses Aerni 10e et Yule 14e

Ski alpinSki alpin: Mélanie Meillard pointe au 10e rang après la 1ère manche du géant des finales d'AspenSki alpin: Mélanie Meillard pointe au 10e rang après la 1ère manche du géant des finales d'Aspen

Top