03.07.2017, 00:01  

Grosse déception pour Thomas Lüthi en Allemagne

Abonnés
chargement
Alors qu’il luttait pour la victoire avec Franco Morbidelli (à gauche), Thomas Lüthi a chuté au Sachsenring.

 03.07.2017, 00:01   Grosse déception pour Thomas Lüthi en Allemagne

Par ats

Grosse déception pour Thomas Lüthi (Kalex) au Sachsenring lors du Grand Prix d’Allemagne: le Bernois est tombé lors de la course Moto2, alors qu’il bataillait pour la tête. C’est son premier résultat blanc de la saison.

Lüthi, seulement 7e sur la grille, avait réalisé un excellent début de course. Il bouclait le 1er tour au 3e rang et prenait la...

Grosse déception pour Thomas Lüthi (Kalex) au Sachsenring lors du Grand Prix d’Allemagne: le Bernois est tombé lors de la course Moto2, alors qu’il bataillait pour la tête. C’est son premier résultat blanc de la saison.

Lüthi, seulement 7e sur la grille, avait réalisé un excellent début de course. Il bouclait le 1er tour au 3e rang et prenait la tête au début du 3e. Franco Morbidelli (Kalex) le dépassait au 7e tour, mais le Suisse restait dans son sillage avant de chuter au virage 12 lors de la 12e boucle, alors que les deux hommes avaient fait le trou.

Cette chute, dans laquelle il n’a pas été blessé, est lourde de conséquences pour Thomas Lüthi dans l’optique de la course au titre. Vainqueur de l’épreuve allemande – son sixième succès en neuf courses –, Morbidelli s’envole au championnat, puisque le retard de Lüthi se monte désormais à 34 points. Le Portugais Miguel Oliveira (KTM) s’est classé 2e.

Un seul podium

Le Sachsenring, circuit sur lequel il a disputé son premier GP en 2002, ne sourit décidément pas beaucoup à Lüthi. Le pilote bernois n’a pu y monter sur le podium qu’une fois, en finissant 2e en 2005, l’année de son titre mondial en 125 cm3. L’an passé déjà, il avait fait connaissance avec le bitume germanique.

«Il suffit de peu pour finir hors du circuit. J’ai perdu l’avant, c’est vraiment un moment amer», expliquait le Bernois. Il se disait fier du travail effectué par son équipe, mais très déçu de n’avoir rien récolté. «Ce sont des choses qui arrivent. Je vais digérer ce revers, d’autant plus que nous savons pourquoi cela s’est passé, après avoir examiné les relevés de télémétrie.» Lüthi ne baisse cependant pas les bras dans la lutte pour le titre. «Ce n’est que le milieu de la saison. Il reste beaucoup de points à attribuer.»

Aucun Suisse n’a marqué de point hier. Dominique Aegerter (Suter) a été rapidement éliminé en raison d’ennuis techniques, alors que Jesko Raffin (Kalex) a terminé 16e, à dix secondes du 15e rang.

Marquez dans son jardin

Marc Marquez (Honda) est vraiment dans son jardin au Sachsenring. L’Espagnol, vainqueur en MotoGP, a triomphé sur le circuit allemand pour la huitième année consécutive!

Il n’a été brièvement menacé que par Jonas Folger (Yamaha). Devant son public, l’Allemand a cependant signé son premier podium dans la catégorie reine. Dani Pedrosa (Honda) a terminé 3e devant les Yamaha d’usine de Maverick Vinales et Valentino Rossi.

Grâce à son deuxième succès de la saison, Marquez s’empare de la tête du championnat du monde. Le tenant du titre compte cinq points de plus que Vinales. Andrea Dovizioso (Ducati), 8e en Allemagne, compte six points de retard et Rossi dix.

En Moto3, Joan Mir (Honda) s’est imposé pour la cinquième fois de la saison. L’Espagnol a devancé l’Italien Romano Fenati (Honda) de 0’’121. Mir a ainsi conforté sa place de leader du championnat. ats


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top