30.03.2017, 00:01  

Ils en voulaient à Enzo Ferrari...

Abonnés
chargement
Par ats

La police de Nuoro, en Sardaigne, a déjoué une tentative de vol des restes d’Enzo Ferrari, fondateur de l’écurie de Formule 1 et de la marque au cheval cabré. Les suspects projetaient de voler le corps «d’Il Commendatore» pour demander une rançon.

Basé en Sardaigne, le groupe d’une trentaine de personnes s’occupait surtout de trafic de drogue et d’armes, mais...

La police de Nuoro, en Sardaigne, a déjoué une tentative de vol des restes d’Enzo Ferrari, fondateur de l’écurie de Formule 1 et de la marque au cheval cabré. Les suspects projetaient de voler le corps «d’Il Commendatore» pour demander une rançon.

Basé en Sardaigne, le groupe d’une trentaine de personnes s’occupait surtout de trafic de drogue et d’armes, mais préparait également quelques coups plus «spectaculaires». Parmi eux, l’enlèvement de la dépouille d’Enzo Ferrari, pour lequel des repérages avaient été effectués. La bande avait prévu comment récupérer le cercueil, le cacher et réclamer une rançon.

Enzo Ferrari, mort en 1988, repose dans un caveau familial, à Modène, non loin de Maranello, site historique de Ferrari. ats


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour la lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top