15.07.2017, 00:01  

Golubic et Masarova sous les projecteurs à Gstaad

Abonnés
chargement

 15.07.2017, 00:01   Golubic et Masarova sous les projecteurs à Gstaad

Par réd - ats

L’absence sur blessure de la no 1 helvétique Timea Bacsinszky ne fait pas les affaires des organisateurs du Ladies Championship de Gstaad (17-23 juillet). Le patron du tournoi Jean-François Collet prie pour que la météo soit plus clémente qu’en 2016. En revanche, il rêve du même dénouement qu’une année plus tôt. Comme Viktorija Golubic et Rebeka Masarova.

La Zurichoise (24...

L’absence sur blessure de la no 1 helvétique Timea Bacsinszky ne fait pas les affaires des organisateurs du Ladies Championship de Gstaad (17-23 juillet). Le patron du tournoi Jean-François Collet prie pour que la météo soit plus clémente qu’en 2016. En revanche, il rêve du même dénouement qu’une année plus tôt. Comme Viktorija Golubic et Rebeka Masarova.

La Zurichoise (24 ans) et la Bâloise (17 ans) avaient conquis le cœur du public dans l’Oberland bernois. Viktorija Golubic avait décroché le premier titre de sa carrière sur le circuit WTA, alors que Rebeka Masarova s’était hissée jusqu’en demi-finale où elle avait été stoppée par... Golubic. Si l’on ajoute la place dans le dernier carré de l’ambassadrice du tournoi Timea Bacsinszky, les Suissesses avaient fait oublier les quatre journées de compétition gâchées par la pluie.

Une wild card pour Patty

Viktorija Golubic et Rebeka Masarova n’ont cependant pas véritablement confirmé leurs exploits bernois. La frêle Zurichoise avait brillamment conclu l’exercice 2016 en atteignant la finale à Linz, mais sa saison 2017 est cauchemardesque avec seulement quatre matches gagnés sur le circuit WTA. Elle quittera le top 100 du classement mondial lundi, lorsque les 280 points ayant récompensé son sacre de Gstaad seront retranchés.

Rebeka Masarova, qui avait également conquis le titre junior à Roland-Garros l’an dernier, n’est pas non plus animée par une grande confiance. La grande Bâloise (1m86) n’a évolué qu’une seule fois sur le circuit principal depuis sa fabuleuse semaine bernoise, en avril à Bienne où elle avait été sortie d’entrée. Elle poursuit son apprentissage sur le circuit ITF, sans trop de succès.

La magie pourrait opérer pour la Biennoise Jil Teichmann, qui a profité du forfait de Timea Bacsinszky pour intégrer directement le tableau final. Juniore prometteuse, la Biennoise de 19 ans disputera son troisième tournoi sur le circuit principal.

Deux autres Suissesses figurent déjà dans le tableau final. Patty Schnyder (WTA 302) et Amra Sadikovic (WTA 222) ont en effet reçu les deux dernières invitations disponibles après celle délivrée à Rebeka Masarova. La gauchère bâloise de 38 ans avait déjà bénéficié d’une wild card l’an dernier, où elle avait été battue au 1er tour. Amra Sadikovic (28 ans) avait quant à elle atteint le 2e tour l’an dernier à Gstaad, après être sortie des qualifications.

En attendant Conny

La Chaux-de-Fonnière Conny Perrin (26 ans, WTA 216), elle, devra passer par les qualifications et remporter deux rencontres pour rejoindre le tableau principal. Aujourd’hui, elle affrontera la Thurgovienne de 20 ans Chiara Grimm (WTA 539) puis, en cas de victoire, elle défiera demain la gagnante du match entre la Russe Anna Kalinskaya (18 ans, WTA 153) et l’Italienne Camilla Rosatello (22 ans, WTA 295).

Quatre membres du top 50 seront présentes avec en tête d’affiche Caroline Garcia, qui étrennera son tout nouveau statut de membre du top 20. Mais, si l’on ajoute le forfait de la lauréate de l’US Open 2011 Samantha Stosur à celui de Timea Bacsinszky, aucune favorite ne se dégage véritablement à l’exception de la Française... réd - ats


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top