21.04.2017, 00:01  

Les Suissesses favorites d’une demi-finale compliquée

Abonnés
chargement
Timea Bacsinszky assure avoir retrouvé l’intégralité de ses moyens après avoir subi une blessure au poignet: une aubaine pour la Suisse qui aura bien besoin de la Vaudoise.
Par ats

TENNIS - En Biélorussie, Bacsinszky et Cie peuvent se qualifier pour la finale de la Fed Cup.

Une année après un échec mortifiant à Lucerne devant la République tchèque, la Suisse disputera ce week-end à Minsk la troisième demi-finale de Fed Cup de son histoire. Elle l’aborde avec les faveurs du pronostic.

Finaliste malheureuse en 1998 face à l’Espagne, la Suisse affronte une Biélorussie privée de sa meilleure joueuse, l’ancienne No 1 mondiale Victoria Azarenka, qui...

Une année après un échec mortifiant à Lucerne devant la République tchèque, la Suisse disputera ce week-end à Minsk la troisième demi-finale de Fed Cup de son histoire. Elle l’aborde avec les faveurs du pronostic.

Finaliste malheureuse en 1998 face à l’Espagne, la Suisse affronte une Biélorussie privée de sa meilleure joueuse, l’ancienne No 1 mondiale Victoria Azarenka, qui observe un congé maternité. Mais une Biélorussie qui sera vraiment dangereuse devant 8800 spectateurs. Ce match se jouera à guichets fermés dans la Chizovka Arena qui a accueilli les championnats du monde de hockey sur glace en 2014.

Ainsi malgré son matricule 96 au classement WTA, Allaksandra Sasnovich a prouvé la semaine dernière à Bienne qu’elle était capable de battre des joueuses bien mieux classées qu’elle, à commencer par Viktorija Golubic qu’elle a éliminée en huitième de finale. 125e mondiale, Aryna Sabalenka avait, pour sa part, brillé lors du quart de finale contre les Pays-Bas avec une victoire sur Michaella Krajicek et une réplique de premier ordre devant la No 1 adverse Kiki Bertens.

Bencic ou Golubic?

Le capitaine Heinz Günthardt devra opérer un choix capital avant le tirage au sort d’aujourd’hui. Quelle joueuse titularisera-t-il comme No 2 en simple derrière Timea Bacsinszky? Il y a deux mois à Genève contre la France, son choix s’était porté sur Belinda Bencic qui avait, lors de cette rencontre, apporté le point de la victoire grâce à son succès sur Pauline Parmentier. Mais depuis ce quart de finale, la Saint-Galloise n’a rien fait de bon. Diminuée par des douleurs au poignet, elle a entamé bien laborieusement cette «opération reconquête» qui doit lui permettre de retrouver un rang plus conforme à ses ambitions que cette 129e place WTA qu’elle occupe aujourd’hui.

Malgré tous les doutes que suscite l’état de son poignet, la tendance va à nouveau vers une titularisation de Bencic aux dépens de Golubic. Le revêtement très rapide choisi par les Biélorusses inciterait Heinz Günthardt à maintenir sa confiance à la Saint-Galloise.

Il est possible toutefois que ce débat sur le choix de la No 2 en simple ne pèse pas sur l’issue de cette demi-finale. Si elle évolue dans le même registre qu’à Genève, Timea Bacsinszky n’est-elle pas capable de gagner pratiquement cette demi-finale à elle seule? Elle a les moyens de cueillir deux points en simple et de gagner le double avec Martina Hingis. Médaillées d’argent aux Jeux et finalistes dimanche à Bienne, la Vaudoise et la Saint-Galloise devraient logiquement survoler leur sujet.

Sans une grande Timea, pas de finale!

Mais, comme Belinda Bencic, Timea Bacsinszky s’est blessée au poignet. Forfait à Miami où elle n’a pas pu défendre sa place de demi-finaliste, la Vaudoise est revenue aux affaires à Bienne où elle ne s’est sagement alignée qu’en double. Elle affirme avoir retrouvé l’intégralité de ses moyens. Elle n’esquive donc pas toute la pression qui pèsera sur ses épaules ce week-end. Sans une grande Timea Bacsinszky, il n’y aura pas de finale pour la Suisse!

L’autre demi-finale s’annonce encore plus indécise. Sur la terre battue de Floride, la République tchèque, tenante du titre, évoluera sans ses quatre meilleures joueuses. Les Tchèques miseront sans doute sur la championne de Bienne, Marketa Vondrousova, pour s’imposer contre les Américaines qui seront emmenées par la demi-finaliste de l’Open d’Australie Coco Vandeweghe.

Quel que soit le vainqueur de cette demi-finale de Saddlebrook, la Suisse jouera une éventuelle finale à l’extérieur. ats

À l’affiche

Fed Cup. Groupe mondial. Demi-finales.

Biélorussie - Suisse (à Minsk, indoor): Biélorussie: Allaksandra Sasnovich (WTA 96), Aryna Sabalenka (WTA 125), Olga Govortsova (WTA 147), Vera Lapko (WTA 241). Suisse: Timea Bacsinszky (WTA 22), Viktorija Golubic (WTA 54), Belinda Bencic (WTA 129), Martina Hingis (double WTA 8).

Horaires (en heures suisses): samedi, deux simples dès 12h; dimanche, deux simples et un double dès 11h.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour la lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top