14.03.2017, 00:01  

«Un comportement grave et indigne», dénonce le NUC

Abonnés
chargement

Les dirigeants du NUC se disent «scandalisés» par la décision du coach de Aesch Timo Lippuner – par ailleurs entraîneur de l’équipe de Suisse féminine – de brader la fin du championnat régulier de LNA (lire notre édition d’hier). «Les deux derniers matches de la phase qualificative ont été entachés d’un grave et indigne comportement» du technicien bâlois,...

Les dirigeants du NUC se disent «scandalisés» par la décision du coach de Aesch Timo Lippuner – par ailleurs entraîneur de l’équipe de Suisse féminine – de brader la fin du championnat régulier de LNA (lire notre édition d’hier). «Les deux derniers matches de la phase qualificative ont été entachés d’un grave et indigne comportement» du technicien bâlois, dénonce le club neuchâtelois dans un communiqué. «Assuré de la 2e place, il a choisi de ne pas aligner son équipe titulaire et de perdre ses deux derniers matches (à Cheseaux et contre VFM), provoquant ainsi un bouleversement du classement général.»

Avec cette défaite programmée contre les Jurassiennes, Aesch était sûr d’affronter VFM (et non le NUC...) en cas de qualification pour les demi-finales des play-off. Or, la formation bâloise avait jusque-là facilement battu Franches-Montagnes, alors qu’elle avait été poussée dans les cordes à deux reprises par les filles de la Riveraine (deux victoires au tie-break avec deux points d’écart).

«Le NUC va préparer le quart de finale que le coach national lui a attribué (contre Guin)» en espérant «que le goût amer de l’injustice se transforme en énergie positive», conclut le club. ptu


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top