10.07.2017, 19:29  

JO 2024: Macron à Lausanne pour défendre la candidature de Paris

chargement
1/2  

Lundi au Musée olympique à Lausanne, le président français est venu défendre la candidature de Paris aux JO de 2024. La délégation de l'autre ville candidate, Los Angeles, a eu en premier les honneurs du Conseil d'Etat vaudois dans les jardins du Musée olympique.

Emmanuel Macron était attendu lundi au Musée olympique à Lausanne pour défendre la candidature de Paris aux JO de 2024. Le président français a été accueilli par une délégation officielle menée par la présidente du gouvernement vaudois Nuria Gorrite.

M. Macron a atterri sur l'aérodrome de Payerne vers 13h30, a indiqué la police cantonale vaudoise, revenant sur une information de "24 heures". Il accompagne personnellement la délégation "Paris 2024", qui comprend notamment la maire de Paris Anne Hidalgo, la présidente de la région Ile-de-France Valérie Pécresse et la ministre française des Sports, Laura Flessel.

La délégation de l'autre ville candidate, Los Angeles, a eu en premier les honneurs du Conseil d'Etat vaudois dans les jardins du Musée olympique, en compagnie du président du CIO Thomas Bach. Quant à la délégation tricolore, elle était sur le point d'arriver sur les lieux en fin d'après-midi.

Victime d'une extinction de voix, Mme Gorrite était flanquée de ses collègues Pascal Broulis et Philippe Leuba. Trois membres de l'exécutif lausannois étaient également de la partie: Jean-Yves Pidoux, Pierre-Antoine Hildbrand et Natacha Litzisdorf.

Focus sur le canton

Le Comité international olympique (CIO), qui doit examiner les deux candidatures, devait donner lundi soir un dîner à la table d'Anne-Sophie Pic au Beau-Rivage Palace, à Ouchy. Ont été conviés Mme Gorrite et le syndic de Lausanne Grégoire Junod, a indiqué la Chancellerie de l'Etat de Vaud lundi.

Jointe lundi par l'ats, Nuria Gorrite a rappelé que le président français vient voir le CIO et non les autorités cantonales. Mais sa visite "porte un focus important sur le canton. Ce genre d'événements a toujours des retombées positives", a-t-elle noté.

Obligé de tendre l'oreille

"C'est une aubaine, car c'est quelqu'un qui vient de débuter ses fonctions, quelqu'un qui attire l'attention. C'est aussi l'occasion de rappeler que le canton est le siège du CIO et de grandes fédérations internationales", a ajouté Mme Gorrite.

Interrogée sur d'éventuelles discussions politiques avec Emmanuel Macron, la présidente du Conseil d'Etat "verra en fonction des circonstances ce qu'on arrivera à se dire. Ces rencontres protocolaires sont réglées comme du papier à musique", souligne-t-elle. "Je vais chuchoter. Il sera obligé de tendre l'oreille", a-t-elle souri.

ATS

À lire aussi...

Attribution des JOJO 2024/2028: le CIO est favorable à l'attribution des deux Jeux en même tempsJO 2024/2028: le CIO est favorable à l'attribution des deux Jeux en même temps

visiteJeux olympiques 2024: Emmanuel Macron viendra au CIO à Lausanne pour soutenir la candidature de ParisJeux olympiques 2024: Emmanuel Macron viendra au CIO à Lausanne pour soutenir la candidature de Paris

attenduJeux Olympiques 2024: Budapest jette l'éponge, Los Angeles et Paris seules encore en liceJeux Olympiques 2024: Budapest jette l'éponge, Los Angeles et Paris seules encore en lice

Top