Elections cantonales neuchâteloises 2017
 20.03.2017, 16:01  

La Question qui tue avec Michèle Griffon: "Les enseignants sont parfois malmenés"

chargement
Michèle Griffon représente le vote blanc.

Vidéo - Personne n'échappe à la Question qui tue. Michèle Griffon, représentante du vote blanc, a tiré une question sur les enseignants neuchâtelois.

Michèle Griffon, enseignante de métier, est inscrite sur les listes électorales du Conseil d'Etat pour défendre le vote blanc. Son combat en deux mots? Elle aimerait que les votes blancs soient pris en compte pour un système démocratique plus représentatif.

Découvrez sa réponse à notre Question qui tue en 50 secondes:

 


À lire aussi...

vidéoLa Question qui tue avec Isabelle Weber: "Je veux que les jeunes reviennent à Neuchâtel"La Question qui tue avec Isabelle Weber: "Je veux que les jeunes reviennent à Neuchâtel"

VidéoLa Question qui tue avec Jean-Nat Karakash: "Cette question est triste"La Question qui tue avec Jean-Nat Karakash: "Cette question est triste"

vidéoLa Question qui tue avec Alain Ribaux: "Je m'oppose fermement à la division du canton"La Question qui tue avec Alain Ribaux: "Je m'oppose fermement à la division du canton"

vidéoLa Question qui tue avec Dimitri Paratte: "Oui, j'ai déjà accueilli des migrants"La Question qui tue avec Dimitri Paratte: "Oui, j'ai déjà accueilli des migrants"

videoLa Question qui tue avec Nago Humbert: "Les enseignants ne sont pas assez soutenus"La Question qui tue avec Nago Humbert: "Les enseignants ne sont pas assez soutenus"

vidéoLa Question qui tue avec Monika Maire-Hefti: "Les enseignants ne sont pas des enfants gâtés"La Question qui tue avec Monika Maire-Hefti: "Les enseignants ne sont pas des enfants gâtés"

VidéoLa Question qui tue avec Laurent Kurth: "Mon emploi du temps ne me permet pas d'accueillir une famille de migrants"La Question qui tue avec Laurent Kurth: "Mon emploi du temps ne me permet pas d'accueillir une famille de migrants"

Top