Festi’neuch
 14.03.2017, 11:56  

Festi'neuch complète son affiche avec The Kooks et Fraissinet

chargement
The Kooks se produiront le vendredi 16 juin à Neuchâtel.

 14.03.2017, 11:56   Festi'neuch complète son affiche avec The Kooks et Fraissinet

Musique - The Kooks, Fraissinet et une multitude de groupes régionaux viennent compléter l'affiche de Festi'neuch. Le festival se tiendra du 15 au 18 juin aux Jeunes-Rives à Neuchâtel.

Cette fois, on y est, l'affiche de Festi'neuch est complète. Les derniers noms de la 17e édition, qui se tiendra du 15 au 18 juin à Neuchâtel, ont été dévoilés ce mardi matin par les organisateurs. On annonce ainsi l'arrivée de The Kooks et de Fraissinet le vendredi soir ainsi que celle de plusieurs formartions régionales. Tour d'horizon.

La soirée du jeudi est complétée par la venue de trois groupes: les Britanniques de Cabbage, les Nyonnais de Tweek et le trio fribourgeois Fensta.

En plus de The Kooks, gros calibre venu d'Angleterre qui célèbre cette année leurs 10 ans de carrière et de Fraissinet, le festival accueillera aussi le trio danois Whomadewho, adepte de notes aériennes et de beats efficaces pour propulser le public dans la stratosphère électronique. Côté suisse, se produiront les Alémaniques de Fai Baba, Los Orioles et les Chaux-de-Fonniers de Closet Disco Queen.

Rock et sonorités africaines

Samedi, la soirée est complétée par le duo Booka Shade, gloire de la musique techno-house européenne, accompagnée de Craig Walker, ex-chanteur d’Archive, des Danois de Trentemoller et des Portugais de Throes + The Shine.

Au rayon des sonorités africaines, Festi’neuch accueillera le projet Onirical Meets Gangbé. Fusion des groupes Onirical et Gangbé Brass Band, la formation proposera un répertoire commun composé de jazz, de musique classique, de percussions traditionnelles et des chants béninois.

Les Neuchâtelois ne seront pas en reste avec la présence de Junior Tshaka, de Sombre Sabre et du projet de Autisti, qui rassemble la neuchâteloise Emilie Zoé et le chaux-de-fonnier Louis Jucker.

Orchestre et chansons grivoises

Enfin, le dimanche, les Jeunes-Rives accueilleront Le Tout Puissant Orchestre Poly-rythmo de Cotonou. Né en 1966, cet orchestre est la plus vieille formation africaine encore en activité.

Dans un autre style, les Petits Chanteurs à la gueule de bois seront aussi de partie, de même que Dubioza Kolektiv, groupe de Sarajevo programmé dans le cadre du Printemps Culturel, les Français de Voilaaa et les Neuchâtelois de Jaaq et de Yanac.

Poursuivre la soirée, puis rentrer

Le vendredi et le samedi soir, les festivaliers les plus endurcis pourront également se rendre aux "afternatives", qui se tiendra une nouvelle fois à la Case à Choc. Au programme du vendredi: Pouvoir magique et Clap! Clap! et le samedi, Romulus et Kollektiv Turmstrasse.

Enfin, nouveauté cette année, Festi’neuch développe son offre de transport et proposera trois lignes de bus permettant aux festivaliers de rentrer en tout sécurité :

  • Ligne 1 : Yverdon-les-Bains (CHF 19.-), Lausanne (CHF 27.-), Genève (CHF 40.-)
  • Ligne 2 : Bienne (CHF 19.-), Bern (CHF 27.-)
  • Ligne 3 : Morat (CHF 15.-), Fribourg (CHF 22.-)

 

COMMUNIQUÉ

Top