Neuchâtel Xamax FCS
 19.05.2017, 00:01  

Les derniers espoirs envolés

Abonnés
chargement
Charles Doudin et Neuchâtel Xamax FCS ont trébuché après une série de huit matches sans défaite.

 19.05.2017, 00:01   Les derniers espoirs envolés

FOOTBALL - Battus à Schaffhouse, les Xamaxiens ne peuvent plus revenir sur Zurich.

Neuchâtel Xamax FCS ne sera pas champion cette année. Si ce n’était un secret pour personne, c’est désormais officiel. Deux jours après le match nul contre Servette, Zurich a profité de la défaite des Neuchâtelois pour célébrer le titre et la promotion en Super League. «Bravo à Zurich. Ils vont fêter la promotion, et nous la deuxième place», lâchait...

Neuchâtel Xamax FCS ne sera pas champion cette année. Si ce n’était un secret pour personne, c’est désormais officiel. Deux jours après le match nul contre Servette, Zurich a profité de la défaite des Neuchâtelois pour célébrer le titre et la promotion en Super League. «Bravo à Zurich. Ils vont fêter la promotion, et nous la deuxième place», lâchait succinctement Michel Decastel au terme des débats. Présent à Schaffhouse, Ueli Forte avait l’œil espiègle, et on le comprend.

Dans un championnat promis de longue date au «Z», les Xamaxiens ont eu le mérite de laisser durer le suspense. Ne restaient-ils pas sur une série de huit matches sans défaite, dont six victoires? Las pour eux, ils sont tombés 2-1 hier au bord du Rhin face à une formation moins joueuse mais mieux organisée que ne l’était Xamax FCS. Dans leur nouvel écrin, les Schaffhousois sont intouchables: 7 victoires, série en cours. Pas si mal pour une formation qui se cherchait encore une identité de jeu en automne, avant que les frères Yakin ne débarquent.

Nuzzolo en pointe

Ce choc entre les deux meilleures équipes du printemps a commencé sur de bonnes bases et sans round d’observation. Après avoir connu quelques frayeurs à la deuxième sur une tentative de Tranquilli et Rhyner, les Neuchâtelois ont sorti les crocs.

Avec un Nuzzolo placé en attaque aux côtés de Karlen, c’est d’abord Veloso qui a montré la voie en tentant sa chance de loin (6e). Plus entreprenants, les Xamaxiens auraient pu prendre les devants mais ni Djuric à bout portant (8e) ni Nuzzolo au bout d’une course de 20 mètres ne parvenaient à tromper le portier schaffhousois, Grasseler. A la 21e, Karlen ne fut pas plus heureux lorsqu’il dévia au premier poteau un centre de Teixeira.

Manque de réalisme

«Nous avons manqué de réalisme et de détermination devant le but. Si nous avions transformé nos chances, la première mi-temps aurait très bien pu se terminer sur un résultat de 0-1 ou 1-2, sans que personne n’ait rien à redire», regrettait le coach de la Maladière. «Si nous avions marqué en premier, le match aurait pu prendre une autre tournure», ajoutait Laurent Walthert.

Après une première partie de mi-temps de bonne facture, le rythme retomba d’un coup. Doudin et consorts ont certes monopolisé le ballon, mais sans plus réussir à porter le danger devant le but adverse. Jusqu’à la mi-temps? Pas tout à fait puisque Menezes profitait d’un mauvais placement défensif pour pousser le cuir dans les buts. Cruel.

Car la physionomie de la deuxième mi-temps fut peu ou prou similaire à la première. Les Xamaxiens dominent, mais se font crucifier sur une erreur défensive à la 68e quand Del Toro profite du travail de Lang pour donner deux longueurs d’avance à Schaffhouse.

La réduction du score de Senger sur un service de Doudin en toute fin de match n’y changera rien. Xamax FCS a définitivement dit adieu à la Super League. Pour cette année seulement, car ce n’est que partie remise...

Schaffhouse - NE Xamax fcs 2-1 (1-0)

Lipo Park: 1366 spectateurs.

Arbitre: Schärli.

Buts:45e + 1 Menezes 1-0: Tranquilli adresse un centre au deuxième poteau. Laissé seul par la défense xamaxienne, Paulinho glisse facilement le cuir du plat du pied. 67e Del Toro 2-0: Lang s’amuse avec l’arrière-garde neuchâteloise avant de servir Del Toro sur la droite. Rentré quelques minutes plus tôt, le Schaffhousois décoche une frappe croisée imparable, qui heurte le poteau avant de terminer sa course dans le but. 89e Senger 2-1: Sur un centre Doudin, Senger bute une première fois sur Grasseler, avant de réduire la marque sur sa deuxième tentative.

Schaffhouse: Grasseler; Lekaj, Neitzke, Demiri, Rhyner; Paulinho (84e Mikari), Zock, Taipi, Tranquilli (60e Del Toro); Demhasaj (66e Bunjaku), Lang.

Neuchâtel Xamax FCS: Walthert; Gomes, Sejmenovic, Djuric, Gonçalves; Veloso, Di Nardo, Doudin, Teixeira (62e Ramizi); Karlen (79e Senger), Nuzzolo (79e Duah).

Notes: soirée agréable, pelouse synthétique. Schaffhouse joue sans Baumgartner (blessé) ni Mevlja (suspendu); Neuchâtel Xamax FCS sans Farine, Corbaz, Qela, Agonit Sallaj (blessés), Mulaj ni Leoni (pas convoqués). Avertissements: 50e Demhasaj (antijeu), 58e Sejmenovic (jeu dur), 90e Lekaj (antisportivité), 90e Grasseler (antisportivité), 90e Senger (antisportivité). Coups de coin: 3-2 (2-2).

Remises en jeu

collaboration Les dirigeants et staffs de Neuchâtel Xamax FCS et du FCC se sont rencontrés en début de semaine pour parler des éventuels joueurs qui pourraient être prêtés à la Charrière la saison prochaine. Si rien n’a encore été décidé, les Chaux-de-Fonniers aimeraient pouvoir encore compter sur Adrien Zbinden, arrivé cet hiver mais blessé depuis quelques mois. Les «jaune et bleu» sont aussi intéressés par Astor Kilezi et Valmir Sallaj. «Le problème de Valmir est qu’il veut davantage de temps de jeu mais aussi rester», confiait Michel Decastel.

la stat’ Doudin (3 cartons jaunes) et Di Nardo (7) sont à un avertissement d’une prochaine suspension.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top