Neuchâtel Xamax FCS
 11.07.2017, 00:01  

Xamax FCS à la hauteur de Stoke

Abonnés
chargement
1/7  

FOOTBALL - Malgré une défaite concédée sur le tard, les Neuchâtelois ont convaincu.

«Nous avons livré un très bon match contre une équipe imposante physiquement et très technique. Nous avons su rester compacts et avons fait preuve de détermination. Malheureusement, nous perdons un ballon stupidement et cela nous coûte une défaite.» Malgré le revers concédé dans les ultimes minutes par Neuchâtel Xamax FCS, Michel Decastel avait de quoi être satisfait de la...

«Nous avons livré un très bon match contre une équipe imposante physiquement et très technique. Nous avons su rester compacts et avons fait preuve de détermination. Malheureusement, nous perdons un ballon stupidement et cela nous coûte une défaite.» Malgré le revers concédé dans les ultimes minutes par Neuchâtel Xamax FCS, Michel Decastel avait de quoi être satisfait de la prestation que ses hommes ont livrée contre Stoke City.

En effet, Doudin et Cie ont tenu tête à la formation 14e du dernier championnat anglais. «Il faut relativiser, ils ont repris l’entraînement il n’y a que quelques jours. Néanmoins, nous travaillons beaucoup et sommes bien physiquement. Nous retrouvons peu à peu notre jeu grâce à plus de vivacité», relevait Max Veloso.

Même privée de nombreux joueurs, en majorité des internationaux – dont Shaqiri – Mark Hughes alignait des joueurs au joli pedigree, comme Crouch, Arnautovic, Krkic ou encore Imbula pour ne citer qu’eux. Qu’importe, les Xamaxiens ont fait mieux que se défendre. «Notre bloc équipe est bien en place et nous nous sommes procuré des occasions», reprenait Max Veloso. Après avoir fait le dos rond durant la première demi-heure, les Neuchâtelois ont haussé le ton. Corbaz (32e) et Doudin (40e) ne trouvaient hélas pas le cadre.

Si le technicien anglais changeait toute son équipe à la pause, Michel Decastel poursuivait avec le même onze. Si l’intensité baissait d’un cran, les «rouge et noir» ne souffraient aucunement face à onze hommes frais. Toutefois, ni Veloso (47e), ni Karlen (52e) ne pouvaient marquer ce but qui fuit toujours Neuchâtel Xamax FCS depuis la reprise. «Nous savons que la tâche est difficile face à des équipes de Super League et de niveau international. Les occasions sont là, on l’a encore vu aujourd’hui. Nous nous rapprochons du but», désamorçait Michel Decastel, rejoint pas son milieu de terrain. «Notre prestation est de bon augure. Espérons que les buts que nous ne marquons pas pour l’instant sont en réserve pour le championnat.»

Un championnat que pourraient bien débuter les onze hommes ayant commencé hier soir. Les bonnes prestations de Di Nardo devant la défense et le «duel» entre Teixeira et Ramizi – Tréand sera suspendu pour la reprise – pour le poste de milieu gauche sont les seules petites incertitudes que peut encore avoir Michel Decastel. A la peine depuis la reprise, Kamber a prouvé hier soir qu’il avait la carrure pour s’approprier le poste de latéral gauche.

Les autres auront une ultime occasion d’instiller le doute dans l’esprit du coach jeudi contre Benfica (20 heures à Granges).

neuchâtel xamax fcs - stoke city 0-1 (0-0)

Bienne, Tissot Arena: 2143 spectateurs.

Arbitre: Jaccottet.

But: 87e Djuric (autogoal) 0-1

Neuchâtel Xamax FCS: Walthert; Gomes, Sejmenovic, Djuric, Kamber; Veloso, Corbaz (70e Di Nardo); Nuzzolo, Doudin (61e Mulaj), Teixeira (70e Ramizi); Karlen (80e Kilezi).

Stoke City 1re mi-temps: Butland; Bardsley (19e Edwards), Shawcross, Sweeney, Pieters; Telford, Jarvis, Adam; Berahino, Krkic, Arnautovic.

Stoke City 2e mi-temps: Haugaard; Johnson, Souttar, Wollscheid, Tymon; Shenton (79e Campbell), Imbua, Muniesa; Verlinden, Crouch, Ngoy.

Notes: soirée agréable, quoique venteuse et pluvieuse par moments, pelouse en bon état. Stoke City joue sans Shaqiri, Allen, Cameron, Whelan, Diouf, Ireland, Afellay, Fletscher, Sobhi ni Mato. Neuchâtel Xamax FCS sans Qela (blessé), Tréand ni Escolano (ménagés). Avertissements: 34e Veloso (jeu dur), 82e Muniesa (jeu dur). Coups de coin: 6-6 (5-6).

Remises en jeu

présentation Stoke a proposé une présentation de Neuchâtel Xamax FCS à ses supporters. Sur leur site internet, les «Potters» ont réalisé un diaporama avec le palmarès du club et les grandes étapes de son histoire, le tout agrémenté de quelques photos de la Maladière et de ce qu’ils ont pu trouver à gauche et à droite. Avant de tomber sur des clichés actuels, on peut reconnaître Jean-François Bédénik ou même Samuel Ojong, lors de la double confrontation avec Auxerre en Coupe de l’UEFA en 2003.

programme La Coupe horlogère proposera encore trois belles affiches ces prochains jours. Stoke sera de nouveau sur le pont demain face à Young Boys (20h à Bienne). Neuchâtel Xamax FCS affrontera Benfica jeudi (20h à Granges). Le tournoi se clôturera samedi avec le duel entre les Portugais et les Bernois (17h à Bienne).

règlement Chaque équipe dispute deux rencontres dans cette Coupe horlogère. Si un match se termine par un nul, un vainqueur est désigné par une séance de tirs au but. Les potentielles équipes à égalité sont départagées à la différence de buts, puis au plus grand nombre de buts marqués.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top