Neuchâtel Xamax FCS
 14.07.2017, 00:01  

Xamax montre encore de belles choses

Abonnés
chargement
1/7  

FOOTBALL - Les Neuchâtelois s’inclinent 2-0 en match de préparation face au Benfica du buteur Haris Seferovic.

Quatre défaites et un nul en cinq matches; aucun but marqué. Et pourtant, Neuchâtel Xamax FCS peut aborder la reprise du championnat de Challenge League, vendredi 21 juillet à la Maladière face à Aarau, avec une certaine sérénité. Pour ne pas écrire une sérénité certaine.

En effet, l’arithmétique ne signifie...

Quatre défaites et un nul en cinq matches; aucun but marqué. Et pourtant, Neuchâtel Xamax FCS peut aborder la reprise du championnat de Challenge League, vendredi 21 juillet à la Maladière face à Aarau, avec une certaine sérénité. Pour ne pas écrire une sérénité certaine.

En effet, l’arithmétique ne signifie parfois pas grand-chose en football, spécialement lorsqu’on se réfère à la phase de préparation. alors, oui, Xamax s’est incliné 2-0 face à Benfica à Granges, mais l’essentiel était ailleurs. «Nous n’avons affronté que des équipes de Super League ou de niveau international. C’est normal de ne pas avoir obtenu de grands résultats», tempère Michel Decastel.

Une analyse d’autant plus pertinente que le pensionnaire de Challenge League n’a de loin pas été ridicule face au champion portugais en titre, qui disputait certes son premier match de préparation mais qui reprendra la compétition aussi assez rapidement, le 5 août en Supercoupe face à Vitoria Guimaraes.

«Même sans être au top physiquement, Benfica est une équipe incroyable, bien plus forte que Stoke ou Bâle», assure Mustafa Sejmenovic, qui n’a évidemment pas chômé en défense centrale. Les accélérations et les triangulations lisboètes ont parfois donné le tournis aux arrières neuchâtelois. «Ces joueurs font des trucs auxquels tu ne t’attends pas, que tu ne vois jamais en Challenge League», admire encore.

Parmi «ces joueurs», un «petit nouveau» qui a indiscutablement réussi ses débuts sous ses nouvelles couleurs. Haris Seferovic a été un éphémère Xamaxien sous Chagaev. «Tous les problèmes de cette période sont bien loin derrière. Je suis sincèrement heureux de voir que Xamax a su se reconstruire.» Sa courtoise ne l’a pas empêché de marquer (un tir croisé à bout portant qui n’a laissé aucune chance à Laurent Walthert) et d’enchanter du coup le nombreux public (plus de 4000 spectateurs), largement acquis à la cause lusitanienne. «Je suis content de ma prestation et de la manière dont j’ai été accueilli à Lisbonne. J’espère qu’une très belle saison m’attend.» Une prédiction dont ne peut que se réjouir Vladimir Petkovic.

Mais Michel Decastel n’a pas à se plaindre non plus. «Comme face à Stoke, je suis très content de la volonté, la détermination avec lesquelles nous avons disputé ce match face à un adversaire qui appartient clairement à une autre catégorie que la nôtre. La manière dont nous jouons me plaît également, même si j’aimerais que nous soyons plus impitoyables dans le dernier geste.»

Déjà le fait de «s’être procuré quelques occasions face à une équipe aussi forte est réjouissant», complète Mustafa Sejmenovic. Et encore, le but annulé à Karlen en début de partie ne semblait guère entaché de hors-jeu. Puis, perdre des duels face à Julio Cesar (Karlen 11e, Ramizi 35e) – 87 fois gardien du Brésil et vainqueur de la Ligue des champions avec l’Inter – ne doit engendrer aucune honte.

Alors, après avoir pris bien du plaisir face à ses compatriotes, Pedro Teixeira résume la situation: «Nous sommes prêts et avons hâte que le championnat reprenne.» Rendez-vous vendredi.

Neuchâtel Xamax FCS - Benfica 0-2 (0-2)

Granges, Brühl: 4117 spectateurs.

Arbitre: Ochvarov.

Buts: 5e Jonas (penalty) 0-1. 19e Seferovic 0-2.

Neuchâtel Xamax FCS:Première mi-temps: Walthert; Gomes, Sejmenovic, Xhemajli, Obexer; Di Nardo; Nuzzolo, Corbaz, Doudin, Ramizi; Karlen. Deuxième mi-temps: Walthert (74e Jacot); Lawson, Farine, Djuric, Kamber; Di Nardo (61e Alic), Veloso; Tréand, Doudin (61e Mulaj), Teixeira; Karlen (61e Kilezi).

Benfica: Julio Cesar (46e Paulo Lopes); Almeida (46e Lizandro), Dias (46e Pereira), Jardel, Hermes (70e Kalaica); Gonçalves (61e Horta), Augusto Filipe (46e Feijça), Chrien, Cervi (46e Rafa); Jonas (61e Willock), Seferovic (69e Carrillo).

Notes: Soirée nuageuse, température agréable, pelouse en bon état. Neuchâtel Xamax FCS sans Qela (blessé) ni Escolano (ménagé). 3e: but annulé à Karlen pour hors jeu. 8e: centre-tir de Gonçaives sur la barre transversale. 88e: but annulé à Tréand pour hors-jeu. Avertissement: 15e Augusto Filipe (jeu dur). Coups de coin 0-4 (0-4).

Remises en jeu

débordés Tout à leur joie, les fans portugais ont envahi le terrain dès le coup de sifflet final. Même si ce n’était pas autorisé, tout s’est passé dans une ambiance bon enfant, sans le moindre incident.

séance Les joueurs xamaxiens seront bien occupés lundi: ils auront en effet droit à deux séances, une avec les responsables des arbitres, l’autre avec des dirigeants de Teleclub , qui leur expliqueront les nouveautés de la saison.

maillot Un grand adhésif noir couvrait le sponsor de Stoke City lors du deuxième match des Anglais, face à YB, à la Coupe horlogère. Explications de Silvan Zindel (le coach du NUC officie également dans le service de presse de la manifestation): «La publicité pour les loteries et sites de paris est interdite en Suisse.»


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top