Union Neuchâtel
 20.03.2017, 00:01  

Belle opération comptable pour Union

Abonnés
chargement
L’intégration de David Ramseier (qui domine ici le top-scorer de Massagno Jonas Bergstedt, sous le regard  de Warren Niles, à gauche, et Tony Brown) à Union se déroule d’excellente manière.

BASKETBALL - En battant Massagno, les Neuchâtelois finissent la saison régulière au 4e rang, à juste 2 points du 2e.

«Nous pouvons atteindre les play-off en étant deuxièmes... mais aussi cinquièmes! A nous de faire le nécessaire pour basculer dans la bonne direction.» Le coach Manu Schmitt calcule vite. Après un début de saison compliqué (trois défaites lors des quatre premiers matches), dû à des blessures, un départ mais aussi quelques erreurs de casting, Union s’est parfaitement remis...

«Nous pouvons atteindre les play-off en étant deuxièmes... mais aussi cinquièmes! A nous de faire le nécessaire pour basculer dans la bonne direction.» Le coach Manu Schmitt calcule vite. Après un début de saison compliqué (trois défaites lors des quatre premiers matches), dû à des blessures, un départ mais aussi quelques erreurs de casting, Union s’est parfaitement remis dans le sens de la marche.

Le succès acquis de haute lutte samedi à la Riveraine face à Massagno (74-72) permet aux Neuchâtelois de doubler sur le fil les Lions de Genève et de terminer la saison régulière au quatrième rang. Qui plus est à égalité de points avec Lugano (3e) et à deux petites longueurs de Monthey (2e), tombé à Lausanne. Le tout pendant que le champion sortant, Fribourg, caracole en tête (six points d’avance sur les Valaisans).

Or, le classement qui fera foi pour les play-off sera celui au terme du tour intermédiaire, qui commence vendredi. Celui-ci – dont le calendrier sera connu en début de semaine – réunira les six meilleures équipes qui s’affronteront une seule fois. Union accueillera Genève et les Starwings de Bâle; il se rendra à Fribourg, Monthey et Lugano. Le tableau des quarts de finalistes sera complété par les deux meilleurs du «tour intermédiaire inférieur» qui concerne les clubs classés de la 7e à la 11e place (Swiss Central, Lausanne, Boncourt, Massagno et Winterthour, dans l’ordre).

«Un peu trop d’aise»

Autant dire que la victoire unioniste contre les Tessinois a été précieuse, même si les Neuchâtelois se sont compliqués la vie. Ne menaient-ils pas de 14 points à dix minutes du terme? «Nous avons pris un peu trop d’aise. Nous avons effectué de bonnes choses mais pas pendant toute la rencontre», résume l’intérieur David Ramseier, dont l’intégration au sein du collectif unioniste avance à grands pas.

L’ancien Genevois a d’ailleurs intégré le cinq de base et joué plus de 27 minutes, aussi parce que Juwann James était diminué par une blessure (lire ci-contre). Mais il serait pour le moins gonflé d’attribuer l’inconstance des locaux seulement aux soucis physiques de leur «guerrier». Car, en face, Massagno a dû se passer de son meneur de jeu, l’ancien Unioniste Quinton Day (lire ci-dessous).

Or, les hommes de Robbi Gubitosa étaient revenus à égalité (68-68) à un peu plus de trois minutes de la fin. «Malheureusement, nous avons mal exploité nos quatre dernières possessions», note le très jeune (16 ans!) Yuri Solcà, auteur de 3 points. «Cette saison, nous ne sommes pas habitués à ce genre de situation face aux grandes équipes. Nous avons effectué les mauvais choix», complète le coach «historique» de Massagno, de retour depuis le 28 février et la démission de l’Italien Renato Pasquali.

Il faut dire qu’en matière d’options loufoques, Union s’est illustré: ballons qu’on laisse échapper des mains, retours en zone, passes hasardeuses... «Nous avons clairement commis beaucoup trop d’erreurs individuelles. Nous avons subi 16 points sur nos pertes de balle et 24 dans la raquette. Je suis fâché. Il y aura une sérieuse mise au point durant la semaine. Face aux meilleures équipes, autant de bévues ne pardonneront pas», tonne Manu Schmitt.

Surtout quand on veut poursuivre la remontée. Jusqu’à aller chercher le titre de champion, ce qui, selon David Ramseier, est «un objectif absolument réaliste avec notre contingent». A condition d’effacer toute trace de suffisance.

Union neuchâtel - sam massagno 74-72 (18-18 24-15 19-14 13-25)

Riveraine: 950 spectateurs. Arbitres: Novakovic, Marmy et Balletta.

Union Neuchâtel: Krstanovic (22), Savoy (14), Brown (7), Danys (11), Ramseier (9); Mafuta (11), James (0), Colon (0).

SAM Massagno: Bergstedt (20), Magnani (16), Andjelkovic (4), Niles (19), Taylor (10); Martino (0), Ishiodu (0), Hüttenmoser (0), Bracelli (0), Solcà (3).

Notes: Union Neuchâtel sans Schittenhelm (blessé). SAM Massagno sans Day (blessé). Krstanovic et Bergstedt portent le maillot de top-scorer. Le coup d’envoi est donné par le conseiller d’Etat Laurent Favre. Zoran Krstanovic et Marco Magnani désignés meilleur joueur de chaque équipe.

En chiffres: Union Neuchâtel réussit 26 tirs sur 57 (46,6%) dont 21 sur 48 (43,8%) à deux points et 5 sur 9 (55,6%) à trois points ainsi que 17 lancers francs sur 20 (85%); 37 rebonds (10 offensifs et 27 défensifs), 11 passes décisives, 12 balles perdues. SAM Massagno réussit 30 tirs sur 66 (45,5%), dont 25 sur 44 (56,8%) à deux points et 5 sur 22 (22,7%) à trois points, ainsi que 7 lancers francs sur 12 (58,3%); 34 rebonds (11 offensifs et 23 défensifs), 18 passes décisives, 8 balles perdues.

Au tableau: 5e: 14-9; 10e: 18-18; 15e: 34-28; 20e: 42-33; 25e: 48-43; 30e: 61-47; 35e: 66-62.

au rebond

Épaule Juwann James souffre d’une petite déchirure à l’épaule droite. «Je l’ai fait rentrer quelques minutes pour mettre du rythme mais à présent il doit juste songer à se soigner. J’espère pouvoir compter sur lui vendredi», lâche Manu Schmitt.

cuisse Bien que blessé (élongation à la cuisse), Quinton Day a quand même effectué le long déplacement jusqu’à la Riveraine. «Je me plais au Tessin, mais Neuchâtel reste dans mon cœur. J’aurais adoré disputer ce match», assure le meneur.


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top