Union Neuchâtel
 18.03.2017, 00:01  

Union Neuchâtel a les cartes en main pour gagner un rang

chargement
Union Neuchâtel a les cartes en main pour gagner un rang

BASKETBALL - En cas de victoire aujourd’hui à la Riveraine contre Massagno (17h30), les Neuchâtelois dépasseront les Lions de Genève.

Cinquième de LNA avant la dernière journée de la phase préliminaire, Union Neuchâtel est assuré de gagner un rang par rapport à Genève (4e) s’il s’impose cet après-midi à la Riveraine (17h30) face à Massagno (10e). Même si les Lions battent Winterthour (11e), trois équipes se retrouveraient à égalité de points derrière Fribourg et Monthey.

Leurs positions au classement avant le tour intermédiaire seraient alors établies en fonction des confrontations directes spécifiques (trois victoires pour Lugano, deux pour Union, une pour Genève). Les Neuchâtelois auraient alors la chance de recevoir les Lions lors du troisième tour.

«L’enjeu, nous le connaissons. La victoire est impérative», lance Manu Schmitt. «Cela fait un certain temps que nous sommes en configuration play-off. Il n’y a pas de calcul, pas de matches plus importants que d’autres.»

Union poursuit sa course contre la montre, après une entame de saison chahutée par les absences, les blessures et une malchance tenace. Parachuté à la Riveraine trois jours avant le déplacement du 8 mars à Winterthour, David Ramseier poursuit son intégration dans le collectif unioniste. «Nous travaillons tous les jours sur le rééquilibrage de l’équipe», relance l’entraîneur neuchâtelois. «Comme nous manquons de temps pour trouver l’alchimie, nous simplifions nos systèmes, nous intégrons David dans une partie seulement de notre jeu. Nous n’utilisons pas tous nos schémas offensifs. Il vaut mieux faire moins de choses bien, que tout faire à peu près. Nous recherchons de la fluidité en attaque, et pour cela, il faut que les schémas soient acquis, il faut des certitudes. Le bon timing ne s’acquiert qu’à travers un gros travail collectif.»

Contre Massagno, Union tentera d’imposer son jeu et sa loi, celle du plus fort. A l’exception de Leo Schittenhelm (blessé a priori pour la saison), l’équipe sera au complet. ptu


  Vous devez être identifié pour consulter cet article

Top