Union Neuchâtel
 25.02.2017, 00:01  

Union veut corriger le tir après Fribourg

Abonnés
chargement
Les Neuchâtelois (ici Brian Savoy) et les Genevois se talonnent au classement.

 25.02.2017, 00:01   Union veut corriger le tir après Fribourg

BASKETBALL - Les Neuchâtelois se rendent aujourd’hui (19h) dans l’antre des Lions genevois.

Après la défaite à la Riveraine contre Fribourg Olympic (74-89) le week-end dernier et la réception de Monthey dans sept jours, Union effectue, aujourd’hui (19h), un périlleux déplacement à Genève. «Ce sera un tout gros match, comme toujours contre les Genevois», prévient Manu Schmitt.

Le classement est là pour en témoigner. Troisièmes avec 20 points en 16 rencontres, les...

Après la défaite à la Riveraine contre Fribourg Olympic (74-89) le week-end dernier et la réception de Monthey dans sept jours, Union effectue, aujourd’hui (19h), un périlleux déplacement à Genève. «Ce sera un tout gros match, comme toujours contre les Genevois», prévient Manu Schmitt.

Le classement est là pour en témoigner. Troisièmes avec 20 points en 16 rencontres, les Neuchâtelois ne devancent leurs adversaires du jour qu’aux confrontations directes. Lors du premier affrontement à la Riveraine début décembre, Zoran Krstanovic et ses potes l’avaient emporté 83-80. Juste avant Noël, les deux équipes s’étaient retrouvées en quarts de finale de la SBL Cup et la victoire était revenue aux Lions genevois (79-63).

Un partout, ballon au centre? «Non, la pression est clairement sur les épaules de Genève, qui évoluera à domicile», tente de tempérer l’entraîneur alsacien. Qui sait qu’il faudra gommer les fautes commises contre Fribourg pour espérer revenir du Pommier avec deux points en poche. «Nous n’avions pas fait un mauvais match, mais nos petites erreurs par-ci par-là avaient été rédhibitoires», rappelle le coach d’Union. «Nous devrons jouer avec davantage de rigueur et d’intensité aussi, ce qui nous avait manqué dimanche dernier.»

A ce stade la saison, toutes les formations ont leurs petits «bobos» à soigner. Côté genevois, outre Antonio Ballard et Steeve Louissaint, Chaz Williams a rejoint l’infirmerie et sera absent lors des trois prochaines semaines.

A la Riveraine, on ne déplore certes aucune absence, mais certains joueurs vont devoir serrer les dents. Comme Leo Schittenhelm, qui «ressent une grosse douleur au niveau du genou». Ou Raimundas Danys, touché à l’œil à la suite d’un contact à l’entraînement. Ou Cédric Mafuta et Brian Savoy, en délicatesse avec l’une de leurs chevilles. «Mais sur des matches comme celui-ci, nous avons besoin de tout le monde pour gagner», relève Manu Schmitt. «Il ne faut pas seulement gérer les temps faibles des rencontres, mais aussi les temps faibles de la saison...» lme


Vous avez lu gratuitement
une partie de l'article.

Pour lire la suite :

Profitez de notre offre numérique dès Fr 2.- le 1er mois
et bénéficiez d'un accès complet à tous nos contenus

Je profite de l'offre !
Top